Le RND dénonce les "provocations dangereuses du Maroc" à El-Guerguerat

Alger, 14 nov 2020 (SPS) Le parti politique algérien, rassemblement national populaire (RND) a dénoncé vendredi, dans un communiqué, les "provocations dangereuses" de l'armée de l'occupation marocaine à El-Guerguerat au Sahara Occidental, lesquelles menacent la sécurité et la paix régionale.

"L'agression marocaine constitue une violation des bases juridiques et procédurales de l'accord du cessez-le-feu et une atteinte au processus de règlement de la cause sahraouie ainsi qu'au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination conformément aux résolutions et aux décisions onusiennes y afférentes", souligne le RND.

"Il est du devoir juridique de l'ONU d'assumer ses responsabilités pour la mise en œuvre de l'accord du cessez-le-feu signé en 1991 entre les deux parties au conflit  (le royaume marocain et le front Polisario)", rappelle la même formation politique, appelant l'ONU à la relance de l'action de la Minurso pour l'organisation du référendum d'autodétermination".

"L'ONU doit prendre toutes les mesures pour protéger les droits des Sahraouis contre les politiques de répression systématique de l'occupant marocain, lesquelles nous rappellent des crimes commis par les forces marocaines dans le camp de Gdeim Izik", ajoute le parti.

Face à ces politiques marocaines tyranniques  et à ses comportements illégaux, le RND appelle l'ONU "à permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit d'autodétermination et à la libération de la dernière colonie africaine", conclut le communiqué. (SPS)

020/090/700