La cause sahraouie réalise de nouveaux acquis en matière de légitimité

Chahid ElHafed (Camps de réfugiés sahraouis), 04 avr 2016 (SPS) La cause sahraouie traverse actuellement "une conjoncture exceptionnelle" a souligné Youcef Ahmed, membre du secrétariat général du Front Polisario et directeur central du commissariat politique du Front, relevant que le récent différend entre les Nations unies et l'occupant marocain constitue "un nouvel acquis" pour la cause sahraouie devant renforcer sa légitimité.

La conjoncture actuelle est marquée par "une fuite en avant de l'occupant marocain et sa non-conformité à la légalité internationale", a indiqué M. Youcef lors d'une conférence de sensibilisation organisée par l'association "Mechaal Echahid" à Chahid Elhafed dans les camps de réfugiés sahraouis.

Pour le responsable sahraoui, le récent différend entre l'ONU et les autorités marocaines, constitue "un nouvel acquis pour la cause sahraouie", ajoutant que le conflit "n'est plus entre le Sahara occidental et le Maroc mais il est devenu un conflit entre le Maroc et l'ONU".

Il a estimé que la cause sahraouie réalise de plus en plus d'acquis "en faveur du combat du peuple sahraoui qui ne cessera de lutter tant que son territoire est occupé par le Maroc".

Le responsable sahraoui a salué à cette occasion la position de l'Algérie et son soutien à la cause sahraouie, ajoutant que "les Algériens n'ont ménagé aucun effort pour soutenir le peuple sahraoui et exprimer leur solidarité avec leurs frères, ce qui est un acquis pour les générations montantes", a-t-il dit.

Le Premier ministre sahraoui Abdelkader Taleb Omar, avait déclaré dimanche soir que la cause "a réalisé une avancée en dévoilant les violations du Maroc". "C'est l'occasion propice pour mettre à nu les agissements de l'occupant marocain", a-t-il soutenu.

"Nous sommes décidés à poursuivre notre combat en nous imprégnant des valeurs de la Révolution algérienne qui a triomphé de la plus grande force coloniale", a-t-il ajouté. (SPS)

020/090/700 041556 AVR 016 SPS