Signature d’un protocole de jumelage entre les villes française d'Ivry-sur-Seine et sahraouie de Mejik

Paris, 27 nov 2022 (SPS) Un "Protocole d'amitié et de coopération" entre la mairie d'Ivry-sur-Seine, en France et la ville de Mejik, dans les Camps de réfugiés sahraouis, a été signé vendredi par le maire d'Ivry, Philippe Bouyssou et le wali d'Aousserd,Cheikh Mohamed Amghizlet.

Dans une allocution à cette occasion, M. Bouyssou a indiqué que "ce protocole d'amitié est le couronnement d'une vieille solidarité dont a fait preuve Ivry à l'égard du peuple sahraoui", rappelant que sa mairie a nommé par le passé, "citoyen d'honneur", le militant et prisonnier politique sahraoui, Naâma Asfari.

Il a, en outre, espéré que ce jumelage "fera connaître davantage la cause sahraouie, les traditions et les coutumes du peuple sahraoui auprès des habitants d'Ivry, et de consolider les liens entre les habitants des deux villes".

Réitérant, enfin, son plein soutien et solidarité avec le peuple sahraoui jusqu'au triomphe de sa juste cause, le maire d'Ivry n'a pas manqué de souligner que les réfugiés sahraouis ont besoin de davantage de solidarité.         

De son côté, le représentant du Front Polisario en France, Mohamed Sidati, a salué, dans son intervention, cette initiative, espérant que ce jumelage "soit le début d'une longue série d'autres protocoles dans l'avenir".     

Abordant la situation dans les territoires sahraouis occupés, le responsable sahraoui a souligné que "la poursuite par le Maroc de sa politique hostile et son alliance avec l'entité sioniste, constituent des manœuvres dangereuses et une sérieuse menace pour la paix dans la région", faisant observer aussi que "le pillage des ressources naturelles du Sahara occidental a atteint un seuil grave et intolérable".

La signature dudit protocole constitue un évènement historique, puisque le dernier jumelage en France avec une ville sahraouie remonte à 30 ans, selon l'Association des Amis de la République arabe sahraouie démocratique (AARASD).

Dans le cadre de cette coopération, un voyage de découverte, d'échange et d'amitié avec le peuple sahraoui est programmé aux Camps de réfugiés du 20 février au 1er mars 2023 pour accompagner la délégation municipale conduite par le maire Bouyssou, afin de procéder à la signature du deuxième volet dudit protocole, lors des célébrations du 47e anniversaire de la proclamation de la RASD.

A noter que la cérémonie de signature de ce protocole a vu la présence de plusieurs maires amis dont les villes sont jumelées, des personnalités de la société civile, des membres des Associations françaises de solidarité, des associations de la diaspora sahraouie en France, des artistes, des associations des droits de l'Homme, des juristes et des avocats.(SPS)

020/090/700