Des enfants sahraouis arrivent en Espagne pour des "vacances en paix"

Santander, 26 juil 2022 (SPS) Des familles d'accueil andalouses ont reçu lundi des enfants sahraouis arrivés à l'aéroport de Séville dans le cadre du projet "Vacances en paix 2022", organisé par l'Association d'amitié avec le peuple sahraoui, pour passer l'été en Espagne.

Au total, 52 garçons et filles sahraouis des camps de réfugiés de Tindouf sont déjà en Cantabrie pour passer leurs "vacances en paix", après deux ans de suspension à cause du coronavirus.

 

Este año, el programa se retoma en la región con la acogida de los  menores saharauis. La llegada  de estos pequeños emisarios de la paz ha sido gracias a la coordinación del  Ministerio de Juventud de la RASD y la Delegación Saharaui en Cantabria  con la ejecución del programa por parte de Cantabria por el Sáhara y Alouda Cantabria.

Le programme "Vacances en paix" est coordonné par le ministère de la Jeunesse de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et la délégation sahraouie en Cantabrie.

Parmi eux, 38 sont passés par l'association Cantabria for the Sahara et 14 par Alouda Cantabria.

Le premier groupe, composé de 11 mineurs en situation d'handicap, est arrivé à l'aéroport de Loiu (Biscaye), d'où ils ont été transférés au refuge de Talledo, fourni par la Croix-Rouge. Les 41 mineurs restants sont arrivés à l'aéroport de Vigo dimanche.

Dans des déclarations à Europa Press Television, certaines de ces familles d'accueil ont raconté l'expérience gratifiante de l'accueil d'enfants sahraouis, tout en invitant d'autres familles à se joindre à ce projet, qui a repris après des années de pandémie.

En ce sens, elles ont indiqué que l'objectif principal est que ces enfants sahraouis passent l'été dans le pays et puissent "profiter le plus possible" des vacances. "Il est aussi fondamental" pour eux de "passer des examens médicaux et se soigner" avant de retourner dans les camps.

Une autre famille sévillane s'est visiblement émue de participer à ce projet depuis "de nombreuses années", car elle accueillait déjà la mère de la mineure qu'elle reçoit aujourd'hui "quand elle avait son âge". "Cela fait 25 ans que nous nous battons pour ces enfants, que nous les accueillons, que nous allons les voir depuis de nombreuses années et que nous aimons beaucoup", a-t-elle déclaré.

Enfin, une autre mère de famille s'est dit "ravie" de cette expérience et a encouragé toutes les familles espagnoles à accueillir ces enfants. "C'est très agréable", dit-elle.

Mercredi, les enfants seront reçus au Parlement de Cantabrie à 17h00 et, plus tard, ils participeront à un rassemblement sur la Plaza de Alfonso XIII à 19h00, convoqué par les associations "Cantabria for the Sahara" et "Alouda" pour dénoncer le changement de position du gouvernement espagnol sur le Sahara occidental.

"Cantabria for the Sahara" a insisté sur le fait que le peuple sahraoui est "en guerre et dans l'attente d'une solution conforme au droit international qui lui permettra de retourner dans son pays, le Sahara occidental, dans la paix et la liberté". (SPS)

020/090/700