UJSARIO: les délégations étrangères s’engagent à transmettre le message du peuple sahraoui

Boujdour (Camps de réfugiés sahraouis), 22 mai 2022 (SPS) Les participants à la conférence internationale de solidarité avec la jeunesse sahraouie, représentant des organisations étrangères, se sont engagés dimanche à Boudjedour (camp des réfugiés sahraouis), à transmettre le message du peuple sahraoui et à faire connaître ses souffrances dans les fora internationaux.

Cette conférence, organisée en marge du 10ème congrès de l’UJSARIO et à laquelle ont pris part près de 150 participants étrangers, a été mise à profit par les délégations pour dénoncer et condamner les "violations flagrantes" perpétrées dans les territoires occupés contre les citoyens sahraouis sans défense par les forces coloniales marocaines.

Approché par l’APS en marge de la conférence, Salah Thouabta, représentant de la délégation palestinienne, a exprimé, au nom du groupe de la bande de Ghaza, sa solidarité "inconditionnelle et absolue" avec le peuple sahraoui et sa lutte pour la liberté et l’indépendance.

Il a affirmé être "solidaire avec les militants sahraouis dans les territoires occupés par le Maroc qui sont exposés à différentes exactions, violations et arrestations arbitraires par les forces coloniales marocaines".

"Nous croyons fermement en la lutte légitime du peuple sahraoui pour sa juste cause légitime et nous sommes convaincus qu’un jour le peuple sahraoui arrachera sa liberté et son indépendance sur ses terres", a soutenu le représentant palestinien, avant d’interpeller la communauté internationale sur la nécessaire protection du peuple sahraoui vivant sur ses terres occupées par le Maroc et de responsabiliser les autorités marocaines des crimes commis contre les citoyens sahraouis sans défense.

Le représentant de la commission travailliste espagnole, Adriane Gonionne, a porté, de son côté, "l’entière responsabilité à la communauté internationale dans la poursuite des souffrances endurées par le peuple sahraoui", avant d’appeler à "mettre immédiatement un terme à la colonisation".

"Il est de notre devoir aujourd’hui de chasser le colonialisme marocain des terres sahraouies par l’unification des visions des différentes parties solidaires avec les sahraouis et croyant en la justesse de leur cause", a estimé M. Gonionne.

"La position officielle espagnole ne pourra en aucun cas influer sur la position du peuple espagnol à l’égard de la question sahraouie qui ne cesse de réitérer sa solidarité, de transmettre le message du peuple sahraoui et de faire écho des souffrances de ce dernier sur la scène internationale".

Le représentant du mouvement socialiste et de la liberté de l’Argentine, Robin Zanov, a exprimé, pour sa part, sa position de soutien à la cause et au peuple sahraouis qui, a-t-il dit, "mérite, à l’instar des autres peuples du monde, une vie décente dans la liberté et l’indépendance".

M. Zanov a réitéré, à ce titre, son engagement à continuer de militer aux côtés du peuple sahraoui et d'œuvrer à faire entendre largement sa voix, faire pression sur le royaume marocain et recouvrer le droit spolié du peuple sahraoui.

Initiée dans le cadre du 10ème Congrès de l’Union de la jeunesse de Seguia El Hamra et Rio de Oro (UJSARIO), cette conférence a été riche en communications animées par des délégations venues de divers pays, dont l’Espagne, Allemagne, Canada, Etats-Unis d’Amérique (USA), Suède, Ghana, Yémen et Palestine.

Les communications ont focalisé sur la solidarité internationale avec le peuple sahraoui et sur la dénonciation des violations des droits de l’homme dans les territoires sahraouis occupés.

Les travaux du Congrès se poursuivent pour la troisième journée avec la constitution d'une commission chargée de superviser l’opération électorale du secrétaire général et du bureau exécutif de l’UJSARIO, après adoption, par les participants à la rencontre, des travaux des commissions du Congrès.

Quelque 500 délégués représentant les différents membres de l’UJSARIO, en plus de près de 150 invités, prennent part au Congrès baptisé au nom du Chahid Othmane Ali Brahim et placé sous le signe "Force mobilisatrice et consciente du triomphe de la lutte décisive".(SPS)

020/090/700