Le peuple sahraoui déterminé à poursuivre sa lutte jusqu'au recouvrement de sa souveraineté nationale

Bir Lahlou (territoires sahraouis libérés), 01 mai 2022 (SPS) Le président de la République, Brahim Ghali, a affirmé que l'Etat de l'occupant marocain "poursuit ses exactions et sa politique de répression contre les civils sahraouis depuis la reprise de la lutte armée", soulignant que le peuple sahraoui "est déterminé à poursuivre sa lutte pour le recouvrement de sa souveraineté sur l'ensemble de ses territoires".

Dans un message adressé à l'occasion de l'Aid El Fitr aux prisonniers politiques sahraouis du groupe Gdeim Izik et à tous les détenus et militants dont la militante Sultana Khaya, le président Ghali a souligné que le peuple sahraoui célèbre l'Aid El Fitr dans un contexte exceptionnel notamment après la reprise de la lutte armée depuis le 13 novembre 2020, où l'occupant marocain "poursuit ses exactions et sa politique de répression contre les civils sans défense".

Les souffrances continues de la militante Sultana Khaya et de sa famille "témoignent de cette orientation hostile visant à imposer le fait accompli, briser la volonté des sahraouis et faire taire leur voix pour semer la terreur au sein de leurs rangs", a relevé M. Ghali.

Le président de la République a évoqué également l'épopée de Gdeim Izik, "un exemple d'héroïsme et de défi du peuple sahraoui dans les territoires occupés et le sud du Maroc".

"Tous ces faits constituent une partie indissociable du combat du peuple sahraoui où qu'il se trouve, soutenu par un élan national en faveur de l'action sur le terrain de l'Armée populaire de libération sahraouie", a-t-il dit.

"A travers ce combat global et continu, le peuple sahraoui poursuit avec détermination et résilience sa lutte juste et sa résistance en restant mobilisé autour des principes et objectifs de son seul et unique représentant, le front Polisario jusqu'au recouvrement de la souveraineté de son Etat sur l'ensemble de ses territoires", a-t-il soutenu.(SPS)

020/090/700