Le domicile de la militante Sultana Khaya visé par des jets de pierre

Boujdour occupée, 12 déc 2021 (SPS) Le domicile de la famille de la militante sahraouie des droits humains, Sultana Sid Brahim Khaya, à Boujdour occupée a été visé par des jets de pierre de la part de membres de l'appareil répressif de l'occupant marocain.

"Cet acte honteux coïncidait avec le transfert de sa mère, Amentu Al-Nouijm, qui est dans un état critique, à l'hôpital. Elle s'est évanouie en raison d'une hypertension artérielle", indique-t-on.

La militante sahraouie Sultana Khaya et sa famille sont assignées à résidence à leur domicile depuis plus d'un an.

Depuis la date de la reprise de la lutte armée suite à la rupture de l'accord de cessez-le-feu par le Maroc, le 13 novembre 2020, les autorités d'occupation ont accéléré le rythme de leurs violations des droits humains dans les zones occupées du Sahara occidental, pour décourager les Sahraouis d'exprimer leur rejet de l'occupation marocaine et de ses politiques expansionnistes, à l'instar de ce qui arrive à Sultana Khaya et sa famille en termes de brutalité, d'abus, de viol et de siège policier, a-t-on souligné. (SPS)

020/090/700