Le Maroc refuse de reconnaitre son échec militaire, cible des civils

Bir Lahlou (territoires sahraouis libérés), 16 nov 2021 (SPS) Le Maroc refuse de reconnaitre son échec militaire face aux bombardements de l'armée sahraouie, et s'en prend aux civils, a affirmé le Conseiller du président de la République aux affaires politiques, El Bachir Moustafa Sayed.

Dans une déclaration à l'APS, El Bachir a fait savoir que l'occupation marocaine cible désormais les civils sahraouis ou les commerçants algériens qui traversent les territoires libérés vers la Mauritanie, outre les orpailleurs mauritaniens, et ce en utilisant différentes armes, dont les drones israéliens.

Cet esprit expansionniste du Maroc, hanté par l'Armée sahraouie, reflète la terreur qui habite les forces de l'occupation après son cuisant échec durant une année de guerre, sans compter les pertes humaines et matérielles considérables, a ajouté le conseiller.

Des dizaines de crimes contre l'humanité ont été perpétrés par l'occupant marocain depuis la reprise de la lutte armée le 13 novembre 2020, a-t-il rappelé, soulignant que le Conseil de sécurité de l'ONU n'a déployé aucune de ses instances habilitées à protéger les civils dans un territoire en attente de décolonisation (relevant de la responsabilité de l’ONU).

Ces crimes commis par les forces de l'occupation marocaine est une flagrante violation de la légalité internationale et vise à exterminer tous les Sahraouis.(SPS)

020/090/700