L'occupation marocaine poursuit le siège imposé au domicile de la militante sahraouie Sultana Khaya

Boujdour, 05 jul 2021 (SPS) L'occupation marocaine poursuit, depuis le 19 novembre dernier, le siège imposé au domicile de la militante sahraouie, Sultana Khaya, privé d'électricité depuis 70 jours, selon des rapports sahraouis.

Les forces de répression marocaines encerclent le domicile de la militante sahraouie et interdisent aux Sahraouis d'y accéder pour rendre visite à la famille soumise au blocus. Sultana Khaya et sa famille sont privés d'électricité depuis 70 jours, précise-t-on de même source.

Un siège est imposé, depuis plus de 7 mois, au domicile de la militante Sultana Khaya dans la ville de Boudjdour occupée.

Ces agressions et ces violations n'entameront pas la volonté de la famille à poursuivre son combat et de hisser haut le drapeau sahraoui, selon des rapports des droits de l'Homme.

Depuis son assignation à résidence, la militante sahraouie Sultana Khaya a été victime de plusieurs tentatives de liquidation physique, la dernière en date vendredi. Elle subit des "agressions successives" depuis que sa maison a été attaquée, le 13 février dernier, par jets de pierres, lui causant une blessure grave à l'œil droit et au visage".

La campagne nationale et internationale se poursuit pour lever le siège imposé à la famille de Khaya.

Les réactions des organisations, des organismes internationaux et des rapporteurs onusiens se succèdent pour dénoncer les pratiques exercées par le Maroc contre la militante sahraouie Sultana Sid Brahim et sa famille ainsi que tous les militants sahraouis dans la partie occupée du Sahara occidental.

La situation des droits de l'Homme au Sahara occidental s'est dégradée davantage depuis la violation de l'accord du cessez-le-feu le 13 novembre dernier par le Maroc.(SPS)

020/090/700