Le MAE espagnol dévoile les contrevérités du Maroc et affirme que le Président Ghali n'est pas arrivé en Espagne avec un faux passeport

Madrid, 23 mai 2021 (SPS) Le ministère espagnol des Affaires étrangères a démenti de nouveau les prétentions et les contrevérités du régime marocain, visant à porter atteinte à l'image des symboles de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), en tête desquels le Président Brahim Ghali, affirmant que le président sahraoui n'est pas arrivé en Espagne avec un passeport trafiqué, comme relayé par plusieurs médias.

Dans sa plus récente réaction, des sources du ministère espagnol des Affaires étrangères ont indiqué à l'Agence "Europe Presse", vendredi, que le Secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali n'est pas arrivé en Espagne avec un faux passeport et affirmé qu'il s'est déplacé avec son passeport qui remplit " les exigences ordinaires".

Pour sa part, le représentant du Front Polisario en Espagne, Abdullah Arabi a salué dans une déclaration à l'APS, le démenti du ministère espagnol des Affaires étrangères concernant les prétentions et les contrevérités du régime marocain, soulignant que la réponse claire du Gouvernement espagnol a poussé les médias de ce pays européen à diffuser de nouveau et largement l'information, en vue de rectifier *** les contrevérités que certains médias avaient relayés auparavant.

Pour M. Arabi, "il y a une campagne féroce et une désinformation que mène le Maroc en Espagne, à travers lesquelles, il tente de porter atteinte à la cause sahraouie et à ses symboles nationaux, dont le Président Ghali, Secrétaire général du Front".

M.Abdullah Arabi estime que le Maroc suit tout moyen dans le cadre de la campagne de propagande, à travers laquelle, il veut faire pression sur l'Espagne et l'Europe, en vue de suivre la démarche effectuée par l'ex-président américain Donald Trump qui a annoncé sa chimérique souveraineté sur le Sahara occidental.(SPS)

020/090/700