Les comités ouvriers espagnols renouvellent leur soutien aux revendications du peuple sahraoui et à son droit à l'autodétermination

La Rioja (Espagne), 16 fev 2021 (SPS) Les comités ouvriers espagnols ont appelé le gouvernement de leur pays à "faire tout son possible pour mettre en œuvre les résolutions des Nations Unies pour permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance, conformément à la résolution 1415 des Nations Unies".

"Lors des entretiens qui ont eu lieu entre Jorge Ruano, secrétaire général des comités ouvriers espagnols de la province espagnole "La Rioja", et Abdellah Hammad, le représentant régional sahraoui dans la province susmentionnée, les deux parties ont discuté de la guerre au Sahara occidental et des conditions des droits de l'homme qui se sont aggravées depuis le 13 novembre dernier, et à la lumière de ce qui se passe ces jours-ci dans la ville occupée de Boujdour".

Les comités ouvriers espagnols ont déclaré: "Les Nations Unies restent principalement responsables de la mise en œuvre du plan de règlement sur le terrain dans le but d'achever la décolonisation du Sahara Occidental occupé en organisant un référendum d'autodétermination pour le peuple sahraoui".

Le syndicat espagnol a rappelé que le conflit a duré 45 ans, dont 16 ont été marqués par la première guerre, et au cours de 29 ans, la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental, "Minurso", a étendu son contrôle sur la région pour assurer l'organisation du référendum, cependant, la situation du peuple sahraoui stagne depuis 1975, et la situation s'est empiré au fil du temps.

Le Parti socialiste basque espagnol a condamné la campagne de répression à laquelle s'adonnent les forces d'occupation marocaines contre des militants sahraouis dans les territoires occupés du Sahara occidental.

Le parti affirme suivre de près les derniers développements concernant les violations des droits de l'homme au Sahara occidental occupé, notant la violation par l'occupant marocain de l'accord de cessez-le-feu depuis le 13 novembre dernier. (SPS)

020/090/700