Assassinat de Mohamed Salem Fahim: ISACOM réclame une enquête internationale

Laayoune occupée, 07 fev 2021 (SPS) L’Instance sahraouie contre l'occupation marocaine (ISACOM) a réclamé une enquête internationale sur le décès du jeune sahraoui Mohamed Salem Fahim, tenant les autorités marocaines pour responsable direct de ce crime.

"Les autorités de l'occupation marocaines ont dissimulé la mort de la victime durant plus de deux semaines, en n'informant pas sa famille des circonstances de son décès et de l'endroit de son corps, avant que celle-ci le retrouve au niveau de la morgue réfrigérée défectueuse de l'hôpital de Laayoune occupée", indique un communiqué de l'Instance parvenue à SPS.

"Des doutes planent sur les circonstances du décès de Mohamed Salem Fahim", a affirmé l'ISACOM, appelant les organisations internationales des droits de l'homme à faire pression pour ouvrir une enquête sur les causes du décès, tout en tenant les autorités de l'occupant marocaines pour responsable de ce crime".

L'organisation a également appelé le Comité international de la Croix rouge (CICR) à intervenir pour protéger les civils sahraouis, conformément aux dispositions des conventions de Genève notamment la 4ème convention.

"L’instance renouvelle son appel en direction du conseil de sécurité à assumer sa responsabilité au Sahara Occidental pour la décolonisation de ce territoire occupé par le Maroc, lequel est appelé à respecter les frontières reconnues internationalement et à se retirer du Sahara Occidental", ajoute la même source.

Imputant, par ailleurs, la responsabilité directe de ce nouveau crime à l’occupant marocain, l'ISACOM a appelé à rendre justice à la famille de la victime.

La même instance a exhorté les organisations des droits de l’Homme à "assumer leur responsabilité vis-à-vis du peuple sahraoui, au vu du retour de la guerre dans ce territoire, suite à la violation, le 13 novembre 2020, de l’accord du cessez-le-feu par le Maroc, en menant une attaque militaire contre des Sahraouis".

Pour rappel, la Commission nationale sahraouie des droits de l'homme (CONASADH) avait tenu le gouvernement de l'occupant marocain pour responsable de l'assassinat du citoyen sahraoui Mohamed Salem Fahim dans la ville occupée de Laayoune.

"Le gouvernement de l'occupant marocain est entièrement responsable de ce crime odieux et de tous les autres assassinats perpétrés contre les citoyens sahraouis sans défense", avait indiqué la CONASADH. (SPS)

020/090/700