De nouvelles attaques de L’APLS sur des points de retranchement des soldats marocains laissant des pertes humains et matériels ‘’considérables’’

Bir Lehlu (territoires libérés), 18 Déc 2020 (SPS) Des unités de L’Armée populaire de libération sahraouie, APLS ont mené de nouvelles attaques sur des points de retranchement des soldats de l’armée d’occupation marocaine le long du mur de la honte et d’humiliation, ce qui a causé des pertes humains et matériels ‘’considérables’’, a-t-on appris du communiqué numéro (36) du ministère de la défense.

On évoque dans la journée d’hier des bombardements intenses sur des fosses de retranchements des soldats de l’occupation marocaine positionnés dans les zones suivantes :

-Bombardement concentré ciblant des soldats de l’occupation retranchés au nord de la zone de Ghlaib Dairt, secteur de Hauza.

-Bombardement violent ciblant des forces de l’ennemi dans la zone Zmoul Oum Khamla, secteur de Oum Draigha.

-Bombardement intense ciblant des points de positionnement des forces de l’occupation dans la zone de Ghalb Dhlaim secteur de Tachla.

-Bombardement violent ciblant des forces de l’occupation retranchées dans la zone de Ameghli Nabka, secteur de Amghala.

 

Pour la journée d’aujourd’hui, des unités de l’armée de libération ont bombardé les bases de l’ennemi dans les positions :  

-Bombardement violent ciblant des positionnements des soldats de l’ennemi dans la zone le secteur d’Amghala.

-Bombardement concentré ciblant des retranchements des forces de l’occupation dans la zone de rousse Sabti, secteur Mahbas.

-Bombardement violent ciblant des forces de l’occupation positionnés dans le secteur de Smara.

-Bombardement violent où les soldats chevronnés de l’APLS ont ciblé et détruit un poste de commandement des force de l’occupation dans la zone de Tnouchad, secteur de Mahbas.

 

Ces attaques intenses sont en riposte à la violation de cessez-le-feu par le Marco suite à son agression contre des civils sahraoui ‘’sans défense’’ le 13 novembre dernier dans la zone d’El Guerguerat au sud-ouest du Sahara occidental, rappelle-t-on. (SPS).   

 

090/097 TRD