L'annonce de Trump: une décision sans valeur politique et juridique, et n'engage que sa personne

Laayoune ocuupée, 12 déc 2020 (SPS) La présidente de l'Instance sahraouie contre l'occupation marocaine (ISACOM), Aminatour Haïdar a affirmé, vendredi, que la déclaration du président américain sortant, Donald Trump, relative à la reconnaissance de la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental "n'est que des paroles en l'air et une décision sans valeur politique ni juridique".

Dans une déclaration à l'APS depuis la ville de Laayoune occupée, la militante sahraouie des droits de l'homme a précisé que le peuple sahraoui "ne prête aucune attention à la dernière déclaration du président américain Trump, qui n'est que des paroles en l'air", déplorant "le manque de maturité politique chez le président de la première puissance mondiale, au moment où il quitte ses fonctions après sa défaite à la dernière élection".

"Nous disons au président Trump qu'il donne au Maroc ce qu'il possède comme argent et biens, mais le Sahara occidental a un seul et unique propriétaire qu'est le peuple sahraoui qui a le droit de prendre des décisions concernant son territoire".

Mme Aminatou Haïdar a souligné que la position de ce président vaincu et sortant, n'est qu'une "annonce" sans  valeur politique ou juridique, et n'engage ni les Etats-Unis en tant qu'Etat ni la prochaine administration".

Selon la présidente d'ISACOM, Trump n'a rien donné au Maroc, tandis qu'il a arraché au profit d'Israël une reconnaissance marocaine et une normalisation directe", estimant que la sortie de Trump a pour cible "le droit et la légalité internationaux et le droit aux peuples à l'autodétermination".

"La déclaration de Trump a effectivement classé le Maroc et Israël dans une seule et même case, deux Etats amis, alliés occupant les territoires d'autrui en violant les droits des peuples sahraoui et palestinien", a-t-elle dit. (SPS)

020/090/700