Manifestations à El Guerguerat: des civils sahraouis dénoncent le mutisme international face à la poursuite de l'occupation marocaine

Madrid (Espagne), 23 nov 2020 (SPS) Le représentant du Front Polisario en Espagne, Abdulah Arabi, a affirmé que les civils sahraouis étaient sortis à El Guerguerat pour manifester pacifiquement contre l'occupation et le mutisme de la communauté internationale face aux pratiques illégales du Maroc avec la complicité de certains pays dont l'Espagne.

Dans une déclaration à l'Agence de presse espagnole (EFE) sur l'escalade et les affrontements militaires initiés par l'occupation marocaine, M. Abdulah Arabi a affirmé que "les évènements avaient commencé le 21 octobre lorsque des acteurs de la société civile et des dizaines de civils sahraouis ont organisé un camp de protestation pacifique devant la brèche illégale d'El Guerguerat pour exprimer leur rejet de l'inertie de la communauté internationale face à la violation de leurs droits fondamentaux et à l'injustice infligée aux civils dans les villes occupées depuis 45 ans, et dénoncer la violation par le Maroc de l'Accord de cessez-le-feu et l'exploitation de la brèche illégale pour multiplier les opérations de pillage des ressources naturelles vers la Mauritanie et les pays d'Afrique de l'Ouest".

S'agissant des efforts de règlement pacifique, le diplomate sahraoui a souligné que "l'Espagne et la communauté internationale font l'objet de chantage de la part du Maroc, notamment en ce qui concerne les accords de pêche, de même que dans le domaine sécuritaire, la migration et la drogue".

La mission des Nations Unies pour l’organisation du référendum au Sahara Occidental (Minurso) "n'a enregistré aucun progrès dans sa mission principale, pis encore elle a été transformée par le Maroc en mécanisme de soutien à l'occupation illégale de notre pays et au pillage de nos ressources naturelles", s'est-il indigné.

Par ailleurs, le responsable sahraoui a réitéré son rappel de la responsabilité politique et juridique de l'Espagne au Sahara Occidental, malgré ses tentatives de la désavouer et de s'aligner aux côtés de la force d'occupation, précisant que le Royaume d'Espagne, en tant que puissance administrante au Sahara occidental, reste dans l'obligation de se conformer à la légalité internationale, et travailler avec fermeté, force et courage pour contrer tout chantage marocain, corriger les erreurs du passé et emplir ses engagements vis-à-vis du peuple sahraoui et du droit international. (SPS)

020/090/700