ALPS : poursuite des attaques contre les positions de l'armée marocaine

Bir Lahlou (territoires sahraouis libérés), 23 nov 2020 (SPS) Les forces de l'Armée de libération populaire sahraouie (ALPS) poursuivent pour le 11ème jour consécutif leurs attaques intensives contre les positions et campements de l'armée marocaine derrière le mur de la honte, après que les forces d'occupation marocaines ont violé l'accord de cessez-le-feu en attaquant des civils sahraouis non armés, qui manifestaient pacifiquement devant la brèche illégale d'El-Guerguerat.

Le ministère de la Défense a annoncé, dans son communiqué n 11, que "la défense de l'APLS poursuit ses frappes contre les positions et campements de l'armée marocaine derrière le mur de séparation militaire".

Selon la même source, les forces sahraouies avaient mené dimanche des "attaques violentes" contre les positions des forces de l'armée marocaine, en prenant pour cible les positions de militaires marocains derrière le mur de séparation.

Ces bombardements ont visé les points de positionnement des soldats de l'occupation marocaine dans la région d’El Rous Essebti (secteur de Mehbes), la région de Oum D'guen (secteur de Bekkari) et les cantonnements marocains dans la région de Sebkha T'nouchad (secteur de Mehbes), ainsi que les forces dans la région de Lekhchibi et Angab Laâbd (secteur Haouza ) et de Alfayîne (secteur de Farsia) et la région de Adheim Oum Adjloud (secteur Aousserd).

Lundi, ajoute le communiqué, les forces de l'ALPS ont mené des attaques violentes visant les bases des soldats de l'occupation dont des bombardements ciblant les la région d'Amgli Acherif (secteur d'Amgala) et la région de Cheidhmya (secteur Mehbes).

Les unité de l'ALPS poursuivent leurs attaques intenses contre les positions et campements de l'occupation marocaine faisant des pertes humaines et matérielles tout au long du mur de la honte. (SPS)

020/090/700