Plusieurs délégations étrangères attendues au XVe Congrès du Front Polisario

Tifariti (Territoires sahraouis libérés), 16 déc 2019 (SPS) Plusieurs délégations étrangères prendront part au XVe Congrès du Front Polisario, qui se tiendra dans la ville sahraouie libérée de Tifariti, du 19 au 23 décembre, sous le slogan "Une lutte acharnée, résistance et sacrifice, pour parachever la souveraineté de l'Etat sahraoui".

A l'invitation du ministère des Affaires étrangères de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), plusieurs délégations, des dirigeants de partis politiques et de gouvernements du continent africain, asiatique, latino-américain, moyen-oriental et européen, ainsi que des représentants des associations de solidarité et des amis du peuple sahraoui, ont répondu favorablement pour participer à ce Congrès qui se tient cette année dans des circonstances particulières et face à des défis sur différents fronts.

 La Commission préparatoire du Congrès a indiqué que des délégations d'Algérie, d'Afrique du Sud, de Mauritanie, du Nigeria, d'Uruguay, de Cuba, d'Espagne, du Pays basque, d'Allemagne, du Danemark, de Norvège, de Finlande, de France, de Suède, de Suisse, de Belgique et de Palestine, ainsi que des représentants de l’Union Africaine seront présentes à ce rendez vous important.

Le Congrès a été précédé de conférences préparatoires lancées début novembre dernier.

Dans ce cadre, dans une allocution à l'ouverture dimanche de la Conférence nationale préparatoire du XVe congrès du Front Polisario, le président de la République, Brahim Ghali, s'est élevé, depuis Tifariti, contre le blocage du processus de règlement du conflit au Sahara occidental, dénonçant le rôle de la France dans le maintien d'une telle situation.

Le président Ghali a souligné que "ce XVe congrès du Front Polisario doit être une occasion pour de véritables transformations, à travers laquelle le peuple sahraoui fera comprendre que rien ne le découragera de continuer dans sa juste lutte et d'utiliser toutes les formes légitimes, jusqu'à le recouvrement de la souveraineté complète sur l'ensemble du territoire de la RASD".

Faisant référence aux défis auxquels est confronté le peuple  Ghali a indiqué que "la situation actuelle nécessite une évaluation minutieuse et une analyse objective de l'ensemble du plan d'action national entre les deux congrès, en particulier, et de la situation de notre lutte de libération en général. Nous devons investir dans les points forts et, en même temps, identifier les failles afin de les surmonter d'une manière réfléchie et globale".

Les travaux du quinzième Congrès qui verra la participation d'environ 2 000 congressistes, se termineront par l'élection d'un nouveau secrétaire général du Front Polisario et président de la RASD, ainsi que l'élection des membres du Secrétariat national du Front.(SPS)

020/090/700