L'UE se dit "prête" à contribuer pour créer un climat "positif" pour le règlement du conflit du Sahara occidental

Bruxelles,  7 déc 2018 (SPS) L'Union européenne (UE) s'est dit vendredi  "prête" à contribuer aux mesures susceptibles de créer un climat "positif"  pour le règlement du conflit du Sahara occidental.

"L'Union européenne est prête à contribuer aux mesures susceptibles de  créer un climat positif pour les discussions, traduisant ainsi notre  soutien total aux efforts de l'ONU", a affirmé la porte-parole de l'UE,  Maja Kocijancic, dans une déclaration, suite à la tenue, mercredi et jeudi  à Genève, de la table-ronde sur le conflit du Sahara occidental.

"La tenue de la première table-ronde de Genève sur le Sahara occidental  les 5 et 6 décembre a été la première réunion en six ans de discussions  directes", a-t-elle rappelé, soulignant que "cela témoigne des efforts  renouvelés entrepris par le Secrétaire général des Nations unies, Antonio  Guterres, et son Envoyé personnel, Horst K?hler, pour résoudre le différend  au Sahara occidental et réunir les parties et les voisins dans un esprit d'ouverture et de respect mutuel".

Pour l'Union européenne, la participation de toutes les délégations et  l'annonce d'une deuxième réunion au premier trimestre de 2019 "montrent que  tous les participants se disent prêts à poursuivre leur engagement sous les  auspices de l'ONU".

"Il faut utiliser cet élan et poursuivre activement les discussions dans  un esprit de compromis. Les entretiens de Genève ont à juste titre mis  l'accent sur des questions essentielles telles que la coopération  régionale, la création d'emplois, le développement régional, la stabilité et la sécurité ainsi que la jeunesse", a estimé la porte-parole de l'UE.

La table ronde, initiée par l'Envoyé personnel du Secrétaire général de  l'ONU pour le Sahara occidental, Horst K?hler, a regroupé les deux parties  en conflit, le Maroc et le Front Polisario, et les deux pays et voisins et  observateurs, l'Algérie et la Mauritanie.(SPS)

020/090/700