Fin des travaux du 30ème sommet de l’UA

Addis-Abeba, 29 jan 2018 (SPS) Les travaux de la 30ème session de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) se sont achevés lundi avec l'engagement  des dirigeants africains à poursuivre les reformes institutionnelles et à renforcer l’unité du continent.

A la clôture des travaux du sommet, ayant pour thème "Remporter la lutte contre la corruption : une voie durable pour la transformation de l'Afrique", le nouveau président en exercice de l’UA, le rwandais Paul Kagamé, a réaffirmé sa volonté de poursuivre le processus des reformes institutionnelles de l'organisation panafricaine.

Il a également exprimé sa détermination à œuvre en faveur de l’intégration africaine pour encourager le développement du continent.

D’autres décisions ont, en outre, été adoptées, lors de cette 30ème Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement notamment celle concernant le conflit au Sahara occidental.

Ainsi la Conférence a adopté par consensus une décision de soutien à la relance du processus de négociation entre le Maroc et la République arabe sahraouie démocratique (RASD) en vue de parvenir à une solution durable au conflit du Sahara occidental qui soit conforme à la lettre et à l'esprit des décisions pertinentes de l'ex-Organisation de l’Unité africaine (OUA), de l’Union africaine (UA) et des Nations unies.

Le président de la République, Brahim Ghali a pris part à ce sommet à la tête d’une importante délégation composée de Mohamed Salem Ould Salek, membre du Secrétariat national du Front POLISARIO et ministre des AE, Fatma El Mehdi, SG de l’Union nationale des Femmes sahraouies (UNFS), Edda Brahim Hmeim ministre du développement économique, Hamdi Khalil Mayara, ministre délégué auprès du MAE chargé des questions africaines, Abdati Abreika, Conseiller à la Présidence de la République, Lamin Baali, ambassadeur en Ethiopie et représentant permanent auprès de l'Union africaine. (SPS)

020/090/TRD