La Nouvelle Zélande exhortée à renoncer à l'importation du phosphate du Sahara Occidental

Bir Lahlou (territoires sahraouis libérés), 17 déc 017 (SPS) Le président de la République, Secrétaire général du  Front Polisario, Brahim Ghali a appelé la première ministre de la Nouvelle  Zélande, Jacinda Ardern, à renoncer à l'importation du phosphate, extrait  illégalement, du Sahara Occidental, indiquant que cette activité illégitime contribue à la consécration de l'occupation marocaine et à la violation du  droit international et porte atteinte au droit du peuple sahraoui à sa  souveraineté sur ses ressources naturelles.

Dans un message de félicitation à Mme Jacinda Arden pour son élection à  la tête du Gouvernement néo-zélandais, M. Ghali a rappelé la poursuite de  l'importation du phosphate extrait illégalement du Sahara Occidental par la  Nouvelle Zélande.

Le président de la République a rappelé les tentatives en vain pour dissuader les  sociétés impliquées dans l'importation du phosphate sahraoui, avant que le Polisario n'adopte plusieurs mesures judicaires contre les cargaisons  transitant entre Panama et l'Afrique du Sud en direction de la Nouvelle Zélande et qui ont été restituées au peuple sahraoui.

Le président Ghali a exprimé son souhait de voir ce pays mettre fin à  cette activité illicite qui contribue à la consécration de l'occupation  marocaine du Sahara et transgresse le droit international ainsi que le  droit du peuple sahraoui à sa souveraineté sur les ressources naturelles  dont jouit son pays. Il a indiqué que plusieurs société relevant de  différents pays à l'instar de l'Australie, la Norvège, l'Uruguay et  d'autres ont décidé de ne plus importer le phosphate du Sahara Occidental.

"Il serait juste, moral et conforme à la légalité internationale que la Nouvelle Zélande considère l'importation du phosphate sahraoui comme activité illégale", a-t-il-dit.

Par ailleurs, M. Ghali a félicité Mme. Jacinda Arden pour son élection en  tant que premier ministre, tout en exprimant la satisfaction du peuple  sahraoui quant aux efforts consentis par son pays pour la protection des  refugiés et le soutien de l'autodétermination des peuples ne jouissant pas encore de leurs indépendance en allusion à sa solidarité avec Timor Oriental. (SPS)

020/090/700