Le Zimbabwe et la Namibie appellent le Conseil des droits de l'homme à l'application des résolutions onusiennes sur la protection des richesses du peuple sahraoui

Genève, 26 sept 2017 (SPS) Les délégués du Zimbabwe et de la Namibie ont appelé le Conseil des droits de l'homme de l'ONU à œuvrer à l'application des résolutions et décisions onusiennes, insistant sur l'autodétermination du peuple sahraoui et la protection de ses richesses.

Le délégué du Zimbabwe au Conseil des droits de l'homme a appelé à "contribuer sérieusement à la décolonisation" en Afrique, réitérant "l'entière disponibilité de son pays à trouver une solution à la question du Sahara Occidental, conformément aux résolutions onusiennes, appelant à l'autodétermination du peuple sahraoui, en vue de faire le point sur la situation des droits de l'homme dans la région, en application du rapport du haut-commissaire des droits de l'homme pour le mois de juin dernier".

La déléguée namibienne a rappelé "la privation continue du peuple sahraoui de son droit au développement et de ses richesses et ressources spoliées par le Maroc, ce qui est contraire à la déclaration de Vienne qui consacre le droit des peuples à la réalisation, en toute liberté, de son développement économique, social et culturel".

Elle a mis l'accent, lors du débat général sur la 8eme clause de la 36e session du conseil consacrée à l'examen de la déclaration de Vienne, sur la nécessité de mettre un terme à la spoliation des richesses du peuple sahraoui qui est contraire à la légalité internationale".

Elle a rappelé "l'envoi d'une mission technique représentant le commissariat au Sahara Occidental, en application du rapport du haut-commissaire des droits de l'homme présenté lors de la session ordinaire du Conseil en juin dernier".

Le territoire du Sahara Occidental, inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non autonomes, donc éligible à l'application de la résolution 1514 de l'Assemblée générale de l'ONU portant octroi de l'indépendance aux pays et peuples colonisés, est la dernière colonie en Afrique occupé par le Maroc depuis 1975, avec le soutien de la France. (SPS)

020/090/700