La Commission de l’UA agit selon les pouvoirs que lui confère l’acte constitutif (communiqué)

Addis Abeba (Ethiopie), 05 déc 2016 (SPS) La commission de l'Union africaine a indique qu’elle agit selon les pouvoirs que lui confère l’acte constitutif de l’UA, en réaction à certains rapports des médias, concernant la demande du Maroc d’adhérer à l'Union africaine (UA).

Dans un communiqué rendu publique lundi, la commission a tenu à apporter quelques précisions en réaction à certains rapports des médias, concernant la demande du Maroc d’adhérer à l'Union africaine (UA).

Le Royaume du Maroc a officiellement demandé à adhérer à l'Union africaine en Septembre 2016 et sa demande a été reçue par la présidente de la commission de l’UA, Dr Nkosazana Dlamini Zuma et selon les règles de procédure régissant le travail des institutions de l'Union africaine, la demande doit être communiquée à tous les Etats membres de l'UA dont le nombre est de 54 pays, a indiqué le communiqué.

La Commission continue de recevoir les réponses et les positions des Etats membres concernant la demande en question, dont la décision de l’admission ou non revient exclusivement aux 54 Etats membres de l'organisation continentale, a estimé la même source.

La demande du Maroc va selon  les procédures de l’Union et dès que la commission reçoit les positions des Etats membres elle informera les autorités marocaines, a conclu le communiqué. (SPS)

020/090/TRD 051710 DEC 016 SPS