"Le 4eme Sommet afro-arabe à Malabo a réaffirmé le soutien aux questions justes" (ministre d’Etat)

Beyrouth, 28 nov 2016 (SPS) Le ministre d’Etat et conseiller à la présidence, Bachir Moustapha Sayed a affirmé que le quatrième Sommet afro-arabe à Malabo a constitué une occasion pour réaffirmer le soutien aux questions justes, notamment la question sahraouie et palestinienne.  

Le ministre d’Etat lors d’interview accordée à la chaine libanaise "Al-Thabat " a souligné que le Royaume  du Maroc vit une véritable crise en raison du rejet mondial de l’injustice et l'échec de toutes ses tentatives visant à légitimer son occupation illégale du Sahara occidental.

Le responsable sahraoui a rappelé que les principes et objectifs de l'Union africaine considèrent la République arabe sahraouie démocratique (RASD) un membre fondateur à part entière et le Maroc est appelé à se conformer aux principes et à l’acte constitutif de l’UA.

Concernant  l’invitation de la RASD pour participer à ce sommet, il a affirmé que l’Etat sahraoui qui  est un membre fondateur de l’Union africaine a été invité à ce sommet à travers une invitation adressée au Président de la République et SG du Front Polisario, M. Brahim Ghali.

M. Bachir Moustapha a souligné que le comportement du Maroc durant le sommet de Malabo a donné un grand soutien à la question sahraouie de la majorité des pays, y compris des pays arabes.

"Le Maroc avant son adhésion à l’Union africaine doit répondre à plusieurs questions dont  le respect de la Charte de l'UA, la limite des frontières du Maroc et le respect du droit des peuples à l'autodétermination et la solution pacifique des conflits", a –t-il ajouté.

"Si le Maroc renonce à sa politique d'agression et accepte l'organisation d'un référendum pour l'autodétermination du peuple sahraoui et la résolution du problème qui empêche l’édification de l'Union du Maghreb, il sera le bienvenu au sein de l'Union africaine", a estimé M. Bachir Sayed. (SPS)

093/090/TRD 281715 NOV 016 SPS