41e anniversaire de l’Unité nationale: forte présence de délégations étrangères

Dakhla (camps sahraouis), 12 oct 2016 (SPS) Une forte présence de délégations étrangères est enregistrée mercredi au camp de Dakhla des réfugiés sahraouis, pour partager avec le peuple sahraoui sa célébration du 41ème anniversaire de l’Unité nationale.

La célébration de cet évènement, dont le coup d’envoi a été donné en présence du secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a été marquée, outre la participation populaire et officielle, par la présence de dizaines de délégations étrangères soutenant la lutte du peuple sahraoui pour la liberté et l’indépendance et participant à la 13ème édition du festival international du cinéma au Sahara (FISAHARA).

Le secrétaire général du ministère sahraoui de la Culture, Mustapha Mohamed Fadel, a indiqué, dans une allocution, que le peuple sahraoui se ressource, à travers cette date symbole jalonnant le cours de la lutte du peuple sahraouie, de la dimension et la haute signification de l’unité nationale.

La proclamation de l’unité sahraouie constitue un aspect majeur et un socle solide de la résistance pour le recouvrement des droits légitimes du peuple sahraoui à la liberté et l’indépendance, et le garant de son existence et de la cohésion nationale que l’occupant marocain cherche par tous les moyens à saper, a-t-il poursuivi.

De son côté l’ambassadeur de l’Afrique du Sud accrédité en Algérie et en République arabe sahraouie démocratique,  Dennis Thokozani Dlomo, a estimé que "l’unité du peuple sahraoui, sous la conduite de sa direction depuis plus de 41 ans, est la preuve absolue de la force de ce peuple valeureux, de sa détermination à recouvrer sa liberté, et de sa capacité à défaire l’occupant".

Cet occupant qui œuvre, par divers moyens, à "effriter" le peuple sahraoui qui apporte "la confirmation encore une fois de la solidité de sa position et de la fierté de son appartenance à cette patrie dont il n’a pas de rechange", a-t-il ajouté.

Le wali du camp de Dakhla, Salek Baba Hassena, a exprimé de la considération et de la reconnaissance aux délégations soutenant la cause sahraouie et issues des quatre coins du monde, à leur tête les délégations algérienne et sud-africaine, présentant, au passage, l’unité nationale comme "une étape importante dans le cours de la lutte sahraouie sur plus de quatre décennies".

Les différentes manifestations organisées pour la circonstance ont reflété des aspects de la vie quotidienne de la société sahraouie et mis en avant ses us et traditions, en plus de certains aspects de sa vie socioculturelle, tels que l’installation de la kheima (tente traditionnelle), la chasse et la pêche, les cérémonies nuptiales, l’artisanat, les jeux traditionnels, et d’autres activités professionnelles.

La commémoration a coïncidé aussi avec le festival régional de la Culture et des arts populaires, à travers l’installation d’une kheima ou ont été exposés divers accessoires traditionnels utilisés par l’homme saharien dans ses déplacements.

Les délégations présentes ont, par ailleurs, visité une exposition retraçant des étapes de la lutte du peuple sahraoui, aux volets militaire, économique, socioculturel et de l’information ainsi qu’au plan de l’insurrection. (SPS)

020/090/700 121545 OCT 016 SPS