L'entêtement marocain et la persistance de la colonisation accentuent les souffrances des réfugiés sahraouis

Alger, 21sept 2016 (SPS) Le président du Croissant-Rouge sahraoui (CRS), Yahia Bouhoubeini, a indiqué mercredi que l'"appel d'urgence" lancé par les organismes d'aide internationaux pour alléger les souffrances des réfugiés sahraouis dénote l'inquiétude croissante à l'échelle internationale quant à la situation des réfugiés sahraouis qui se complique de plus en plus en raison de l'entêtement du Maroc et de sa dénégation du droit des Sahraouis à l'autodétermination.

De nombreux organismes des Nations unies, dont l'Office du Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés (HCR), le Programme alimentaire mondial (PAM), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les représentants de 24 pays et de 18 organisations non gouvernementales présentes dans les camps de réfugiés sahraouis et le Croissant-Rouge sahraoui ont tenu une réunion, lundi dernier à Alger, au cours de laquelle ils ont lancé un appel d'urgence pour hâter l'octroi d'aides humanitaires en vue d'alléger les souffrances des réfugiés sahraouis, a précisé M. Bouhabini jeudi dans une déclaration à l'APS.

Les organismes onusiens ont évalué les besoins de base des réfugiés sahraouis dans divers secteurs à plus de 135 millions de dollars pour 2016-2017.

M. Bouhoubeini a estimé que cette rencontre était une réunion préparatoire à la conférence internationale des réfugiés sahraouis à laquelle a appelé le Secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, Ban Ki-moon, soulignant que "les estimations des aides ont été établies sur la base d'études détaillées en coordination avec les organismes internationaux présents sur le terrain dans les camps de réfugiés".

Les donateurs ont également appelé à hâter la mise à disposition des fonds nécessaires à la prise en charge des besoins de base des réfugiés, notamment en ce qui concerne l'eau, la nourriture, le logement, l'éducation, la santé, les affaires sociales et la protection juridique.

Ils ont en outre mis en garde contre la situation humanitaire critique dans les camps de réfugiés sahraouis, notamment suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur ces camps en octobre 2015 et en août 2016 et qui avaient endommagé les infrastructures de base et les habitations des réfugiés.

Permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination est le meilleur moyen de mettre un terme à ses souffrances

Le responsable sahraoui a indiqué que plusieurs facteurs avaient accentué les souffrances des réfugiés sahraouis notamment "l'entêtement du Maroc, son rejet de la légalité internationale et sa tergiversation concernant le processus de décolonisation".

Il a rappelé que pour mettre un terme aux souffrances des réfugiés sahraouis il faut appuyer le processus de décolonisation du Sahara occidental et permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination.

Au cours de la réunion, le président du croissant rouge sahraoui,  Yahia Bouhoubeini a exprimé la gratitude des réfugiés sahraouis au pays hôte, l'Algérie, pour "son hospitalité et pour les aides apportées dans différents domaines", remerciant les donateurs pour leur solidarité avec ces réfugiés pendant plus de 40 ans".

M. Bouhabini a également rendu hommage aux agences des Nations unies, aux organisations humanitaires internationales et aux ONG pour les "efforts colossaux" déployés, saluant l'initiative du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, d'organiser, à Genève, dans les plus brefs délais, une réunion consacrée aux besoins des réfugiés sahraouis.

La rencontre a en outre permis un examen détaillé de la situation des réfugiés sahraouis à travers les réponses et les questionnements des donateurs, selon la même source.

Ont pris part à cette réunion, le Haut-commissariat aux réfugiés, le programme alimentaire mondial (PAM), l'Unicef et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en sus de 24 pays, de représentants de 18 ONG activant dans les camps des réfugiés sahraouis et du croissant rouge sahraoui. (SPS)

020/090/700 212000 SEPT 016 SPS