Le Parlement danois appel son gouvernement à l’application et la défense du Droit international au Sahara occidental

Copenhague (Danemark), 12 avr 2016 (SPS) Le député danois, M. Christian Juhl de l'Alliance Party Red-Green auprès de la commission des relations extérieures  du Parlement a soulevé plusieurs questions au ministre des Affaires étrangères, M. Kristian Jensen relatives aux derniers développements au Sahara occidental occupé.
 
Parmi les questions, l'expulsion du Maroc de 73 membres de la MINURSO, la nécessité de doter la mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO) d’une composante pour la surveillance des droits de l'homme dans le territoire occupé du Sahara occidental.
 
En ce qui concerne l'expulsion de composante  politique et civile de la MINURSO, la commission des relations extérieures a confirmé que "le Maroc avait violé la Charte des Nations Unies quand il a pris des mesures contre la MINURSO, appelant à exercer des pressions sur les autorités marocaines de revenir sur sa décision et permettre à MINURSO de mener à bien sa mission dont la surveillance du cessez-le-feu et la préparation pour l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental".
 
 
Le gouvernement danois a appelé à défendre les droits légitimes du peuple sahraoui et à adhérer à la campagne internationale pour la libération des prisonniers politiques sahraouis dans les prisons marocaines. (SPS).
 
 
090/97/TRD131311016SPS