Actualités

Le Front Polisario appelle l’UE à faire pression sur le Maroc

Bruxelles, 22 avr 2016 (SPS) Le ministre des Affaires étrangères, Mohamd Salem Ould Salek  a réaffirmé lors d’une rencontre avec l’intergroupe européen que "le Maroc est une force d’occupation" et par conséquent "ne jouit d’aucune souveraineté sur le Sahara occidental".

M. Ould Salek a appelé, à l’occasion, l’UE à "faire pression sur le Maroc pour mettre fin aux violations systématiques des droits de l’homme dans les territoires occupés".

L’intergroupe du Parlement européen sur le Sahara occidental réitère son soutien "indéfectible" à la cause sahraouie

Bruxelles, 22 avr 2016 (SPS) L’intergroupe du Parlement européen "Paix pour le peuple sahraoui" a réitéré jeudi à Bruxelles, son soutien "indéfectible" à la cause sahraouie, appelant le Conseil de sécurité de l’ONU à rétablir sa mission au Sahara occidental pour organiser le référendum qui permettra au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination.

Le Caucus sahraoui au Congrès américain exhorte Kerry à agir pour empêcher le démantèlement de la Minurso

Washington, 22 avr 2016 (SPS) Le Caucus sahraoui au Congrès américain a lancé jeudi un appel au secrétaire d’Etat, John Kerry, l’exhortant à intervenir auprès du Conseil de sécurité pour empêcher le démantèlement de la Minurso.

L'ONU pressée de prendre des ‘‘mesures concrètes’‘ face aux ‘‘développements dangereux’‘ au Sahara occidental

Bir Lahlou (territoires sahraouis libérés), 14 avr 2016 (SPS) Le président de la République, Mohamed Abdelaziz, a pressé l'ONU de prendre des ‘‘mesures concrètes’‘ face aux ‘‘développements dangereux’‘ au Sahara Occidental, afin de permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination sur la base d'une solution ‘‘juste et démocratique’‘.

Le président de la République interpelle le SG de l’ONU sur les développements dangereux au Sahara occidental

Bir Lahlou (territoires sahraouis libérés) 14 avr 2016 (SPS) – Le président de la République, SG  du Front Polisario, M. Mohamed Abdelaziz, a adressé jeudi une lettre au Secrétaire général(SG) des Nations Unies, M. Ban ki-moon concernant les graves développements qui paralysent les efforts de l'ONU pour la  décolonisation du Sahara occidental.

Le MAE français demandé d’intervenir auprès de Rabat pour libérer les prisonniers politiques sahraouis

Paris, 14 avr 2016 (SPS) L’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), une ONG française, a demandé au ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault, d’intervenir auprès du Maroc pour libérer les prisonniers politiques sahraouis.

Washington dénonce l’usage persistant de la torture par les autorités marocaines dans les territoires sahraouis occupés

Washington, 14 avr 2016 (SPS) L'usage de la torture et le recours aux arrestations arbitraires par les autorités marocaines restent très répandus dans les territoires sahraouis occupés, a dénonce mercredi le Département d’Etat américain dans son rapport annuel sur les droits de l’Homme dans le monde.

Le CICR organise une journée d'information à l’hôpital Bachir Salehi

Chahid El Hafed, 13 avr 2016 (SPS) La Croix-Rouge internationale -Bureau Tindouf a organisé mercredi une journée d'information ouverte dans le complexe de la santé Bachir Saleh, en présence du ministre de la Santé, Mohamed Lamine Deddi, des  membres du CRI ainsi que des responsables de secteurs de la santé.

Le peuple sahraoui espère que les déclarations de Ban Ki Moon se traduiront par des "décisions effectives"

Alger, 12 avr 2016 (SPS) L'ambassadeur sahraoui à Alger, Bechraya Hamoudi Bayoune, a affirmé mardi que le peuple sahraoui espère que les déclarations du secrétaire général de l'ONU Ban Ki Moon lors de sa dernière visite dans les territoires sahraouis se traduiront par des "décisions pratiques et effectives" qui permettent aux Sahraouis d'exercer leur droit à l'autodétermination.

Sahara Occidental: les positions de certains pays occidentaux font perdurer le blocage

Alger, 12 avr 2016 (SPS) Des enseignants universitaires et des analystes ont affirmé lundi que les positions de certains pays occidentaux à l'égard de la cause sahraouie faisaient perdurer le blocage dans le processus de règlement du conflit, estimant important de soutenir la "position honorable" affichée récemment par le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

Pages

S'abonner à Actualités