Actualités

La Zambie n'a pas retiré sa reconnaissance de la RASD (officiel)

Lusaka (Zambie), 27 février 2017 (SPS)  La Zambie n'a pas retiré sa reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a affirmé le ministère zambien des Affaires étrangères, apportant un démenti officiel aux informations publiées par l'agence de presse marocaine (MAP), relayées par des médias.

Conférence internationale de solidarité avec la lutte du peuple sahraoui en Afrique du Sud en prochain

Pretoria, 16 fev 2019 (SPS) La ministre sud-africaine des relations internationales et de la coopération, Lindiwe Sisulu, a annoncé que son pays accueillera, les 25 et 26 mars prochains, une conférence internationale de l'Organisation de développement de l'Afrique australe (SADC) de solidarité avec le Sahara occidental et de soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance et à l'autodétermination.

Accord de pêche UE-Maroc: appel au boycott des produits issus du Sahara occidental occupé

Madrid, 16 fev 2019 (SPS) L’eurodéputé du groupe des Verts/Alliance libre européenne, Florent Marcellesi a lancé un appel en direction des organisations agricoles et associations de défense de consommateurs espagnoles pour se mobiliser contre les accords commerciaux illégaux Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, les invitant à ne pas contribuer à l’occupation du Sahara occidental par le Royaume marocain et aux atteintes des droits de l’Homme.

Le sommet de l'UA a renforcé les acquis sahraouis en termes de décolonisation

Bir Lehlu (territoires sahraouis libérés), 14 fev 2019 (SPS) Le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek, a affirmé jeudi, dans une déclaration adressée aux médias, que le 32e sommet de l'Union Africaine avait renforcé les acquis de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

Le Polisario reste plus que jamais déterminé à agir en justice pour défendre les droits du peuple sahraoui

Bir Lehlu (territoires sahraouis libérés), 13 fev 2019 (SPS) Le Front POLISARIO reste plus que jamais déterminé à agir en justice pour assurer la défense du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui, en ce compris son droit à l’unité nationale et ses droits souverains sur son territoire et ses ressources naturelles, soulignant avoir pris connaissance de l’ordonnance du Tribunal du 8 février 2019.


La responsabilité historique et juridique de l'Espagne reste entière jusqu'au parachèvement du processus de décolonisation (Gouvernement sahraoui)

Bir Lehlu, 13 fév 2019 (SPS) Le Gouvernement sahraoui a appelé  mercredi l'Espagne à intervenir auprès des autorités d'occupation marocaine  afin d'accélérer la résolution du conflit au Sahara occidental et  promouvoir le processus de règlement onusien, qui garantit au peuple  sahraoui le droit à l'autodétermination, affirmant que la responsabilité historique et juridique de l'Espagne demeurera entière jusqu'au  parachèvement du processus de décolonisation.

Accord de pêche Maroc-UE : le vote du Parlement européen compromet les efforts de paix de l'ONU au Sahara occidental (eurodéputés)

Strasbourg, 12 fév 2019 (SPS) Des eurodéputés du groupe des  Verts/Alliance libre européenne (ALE) ont dénoncé mardi le vote du  Parlement européen sur l'accord de pêche UE-Maroc incluant les territoires  sahraouis occupés, affirmant que ce texte enfreint le droit international humanitaire et compromet les efforts de paix des Nations unies dans la région.

Accord de pêche UE-Maroc : "un obstacle supplémentaire au processus de paix mené par l'ONU" (Khaddad)

Strasbourg, 12 fév 2019 (SPS)  Le responsable de la Commission des relations extérieures auprès du secrétariat national du Front Polisario, M'hamed  Khaddad a affirmé mardi que le vote du Parlement européen sur l'accord de  pêche Maroc-UE incluant le Sahara occidental occupé est "un obstacle  supplémentaire dressé par l'UE au processus de paix mené par les Nations  unies pour la résolution du conflit sahraoui".

Déclaration de Mohamed Sidati après le vote par le PE des accords de pêche UE-Maroc incluant le Sahara occidental

Strasbourg, 12 fev 2019 (SPS) Nous voilà au terme d’un processus déclenché par l’UE, où la Commission, le Conseil, et le Parlement sont impliqués. Ce processus aboutit à l’adoption d’accords commerciaux UE-Maroc entachés d’illégalité, et culmine avec l’accord de pêche, voté aujourd’hui par le Parlement. La boucle est bouclée.

Accord de pêche : Human Rights Watch rappelle le principe de souveraineté et souligne la responsabilité des parlementaires européens

Bir Lahlou, 11 fév 2019 (SPS) Alors que le Parlement européen s’apprête ce 12 février à se prononcer sur la proposition du Conseil de l’Union européenne permettant l’application de l’accord de pêche conclu entre l’Union européenne et le Maroc dans les eaux adjacentes au Sahara occidental, l’ONG Human Rights Watch vient d’adresser une lettre à l’ensemble des parlementaires pour souligner que cet accord n’est acceptable que s’il respecte le droit international.

Pages

S'abonner à Actualités