La RASD et le Nicaragua réitèrent le caractère impératif et sacré du principe d'autodétermination des peuples

New York, 27 sept 2021 (SPS) La République arabe sahraouie et démocratique (RASD) et le Nicaragua ont réaffirmé, lundi, le caractère impératif et sacré du principe d'autodétermination et d'indépendance de tous les peuples et d'égalité de leurs droits à la souveraineté et à l'unité territoriale.

Lors d'un entretien entre les ministres des Affaires étrangères de la RASD et du Nicaragua, en marge de la 76e session de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, les deux parties ont réitéré "le caractère impératif et sacré du principe d'autodétermination et d'indépendance de tous les peuples et d'égalité de leurs droits à la souveraineté et à l'unité territoriale".

La rencontre a été l'occasion pour les chefs de diplomatie des deux pays de procéder à l'évaluation de l'état des relations  bilatérales.

Le Nicaragua plaide constamment pour l'application du droit international, le respect des droits de l'Homme, la décolonisation du Sahara Occidental, dernière colonie en Afrique, et appelle le Secrétaire général de l'ONU à hâter la désignation d'un Envoyé personnel dans ce territoire.

Le président du Nicaragua, Daniel Ortega avait réaffirmé le soutien indéfectible de son pays au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, à l'occasion de la commémoration du 45e anniversaire de proclamation de la RASD.

"Soyez assurés que le peuple révolutionnaire du Nicaragua et le Gouvernement de réconciliation et d'unité nationale ne renonceront jamais à leur engagement de promouvoir les principes de paix et d'autodétermination et nous resterons toujours déterminés à faire avancer la cause du peuple et du gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique et du Front Polisario", avait écrit le président nicaraguayen dans son message. (SPS)

020/090/700