L’ASPECF tient sa 3ème assemblée générale

Aousserd, 23 sept 2021 (SPS) L’Association sahraouie pour la promotion et l’échange culturel avec la francophonie (ASPECF) a tenu ce jeudi sa 3ème assemblée générale à Aousserd, en présence du président d’honneur de l’Association, Salek Baba Hassana (actuellement ministre du transport), de la wali d’Aousserd, Mariem Salek Hmada ex ministre de l’enseignement, du directeur du protocole, Mohamed Cheikh Mohamed Lahbib et Moustapha Elkattab ambassadeur en Syrie.

Ont été présents également des représentants du ministère de l’enseignement et ses partenaires d’ONG et des membres de la dite association.

Intervenant à cette occasion, le président d’honneur a salué les membres de l’association pour leur travail inlassable pour la promotion du français dans les camps, étant une nécessité devant permettre aux étudiants sahraouis qui poursuivent leurs études en Algérie où le français est enseigné comme deuxième langue.

Le président d’honneur a aussi réaffirmé le rôle des membres de l’ASPECF dans la sensibilisation des peuples de la francophonie sur la lutte du peuple sahraoui pour son indépendance et les violations des droits de l’homme perpétrées par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara occidental.

Il a également rendu un vibrant hommage aux martyrs : président, Mohamed Abdelaziz qui avait donné son accord pour la création de l’ASPECF, ainsi que son ex président d’honneur feu Khalil Sid Mhamed et Mhamed Khadad qui ont accompagné la dite association durant son parcours.

Pour sa part Madame Mariem a souligné l’importance de l’enseignement du français dans les camps de réfugiés pour la préparation de nos étudiants qui vont poursuivre leurs études secondaires en Algérie, saluant l’action menée par les membres de l’association et leur coopération avec toutes les parties, afin de mener à bien leur mission.

L’Assemblée générale a présenté un rapport moral sur son action durant l’étape séparant les deux assemblées, une projection de l’historique et élira une nouvelle direction composée du SG et d’un bureau exécutif.

Les intervenants ont insisté à trouver des moyens d’élargir l’élan de coopération avec les différents coopérants et donateurs, afin de profiter de l’expérience de l’ASPECF dans la promotion et l’enseignement du français dans les camps.

Ils ont enfin exhorté à la construction d’un siège à Rabouni pour se rapprocher des ONG présentes dans les camps de réfugiés sahraouis.(SPS)

020/090/00