Le Parti vert suédois réitère son soutien à la cause sahraouie et appelle l'UE à mettre fin au chantage du Maroc

Stockholm, 25 mai 2021 (SPS) La dirigeante du Parti vert suédois et chef du groupe des 100 femmes leaders au niveau international, Baudel Valero, a réitéré mardi son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, dénonçant la politique du chantage exercée par la Maroc qui agite la menace de l'immigration clandestine pour faire pression contre des pays de l'UE en faveur de la décolonisation de la dernière colonie en Afrique.

Dans un entretien avec le site web Sahara occidental 24h, Mme Baudel a affirmé que son parti et le Mouvement Vert soutient le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination en organisant un référendum et rejette la poursuite de l'occupation militaire marocaine du Sahara occidental.

Evoquant la vague de migrants marocains clandestins qui ont afflué la semaine dernière vers l'enclave espagnole Ceuta, la responsable suédoise a souligné que le chantage du régime marocain envers l'UE et son utilisation de la migration clandestine dans les relations bilatérales afin d'exercer des pressions pour soutenir sa politique expansionniste au Sahara occidental, "n'est pas nouvelle, et c'est une méthode que le Maroc utilise depuis des années".

La brusque arrivée de ces milliers de migrants dans l'enclave, rendue possible par la passivité des contrôles frontaliers côté marocain, a "provoqué une crise sans précédent ces dernières années entre l'Union européenne et le Maroc", a déploré lundi le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez lors d'un sommet européen à Bruxelles.

Mme Baudel Valero, politicienne suédoise, avocate et dirigeante du Parti suédois pour l'environnement "Les Verts" et membre du Parlement suédois de 2006 à 2014, et membre du Parlement de l'Union européenne pour le Parti des Verts de 2014 à 2019.

Elle est principalement active dans le domaine des droits de l'Homme, des droits des femmes et de la politique étrangère, et la plupart de ses activités politiques et tâches qui lui sont assignées sont liées aux questions de migration, au soutien, à l'aide, à la promotion de la paix et de la sécurité, dans les zones de conflits, mais aussi le soutien du droit des peuples à l'autodétermination et des droits des minorités.

020/090/700