L’armée sahraouie a infligé de lourdes pertes dans les rangs des forces marocaines

Chahid ElHafed, 22 nov 2020 (SPS) L'armée sahraouie a infligé de lourdes pertes humaines et matérielles aux forces d’occupation marocaines, en riposte à l'agression militaire inique contre les civils sahraouis dans la brèche illégale d’El-Guerguerat, a affirmé le président du Comité de défense et de la sécurité, auprès du Secrétariat général du Front Polisario et ministre de la Sécurité et de la documentation, Abdallah Lahbib Balal.

Dans une déclaration à la presse, le responsable sahraoui a souligné que l'armée sahraouie "a réalisé de grandes victoires face aux forces d’occupation marocaine et causé des pertes matérielles et humaines en une semaine, en riposte à l’agression marocaine inique contre les civils désarmés dans la région d’El-Guerguerat", relevant "le régime d’occupation marocain qui est pris au dépourvu, fait un black out sur les pertes".

Pour le membre du Secrétariat général du Front Polisario, le Maroc a commis "l'irréparable en violant le cessez-le-feu, pensant, à tort, que le Front Polisario n'allait pas réagir et qu’il allait se contenter de saisir le Conseil de sécurité ou le Secrétaire général des Nations unies".

"La riposte du Front Polisario à l’agression militaire marocaine a été rapide, ferme et courageuse, non seulement au niveau de la brèche d’El-Guerguerat, mais également  tout au long du mur de la honte", a-t-il ajouté,  assurant que "le retour à la lutte armée en riposte aux visées expansionnistes du Maroc répond à la volonté du peuple sahraoui de reprendre la lutte armée pour la libération et l’indépendance".

Affirmant que le champ de bataille couvrira l'ensemble des territoires sahraouis occupées, le responsable sahraoui a mis en exergue "l'afflux des jeunes sahraouis sur les écoles militaires dont la capacité d'accueil est saturée".

"Le peuple sahraoui a répondu présent à l'appel de reprise de l'action armée en vue de recouvrer son indépendance", a-t-il expliqué, ajoutant que "la diaspora cherche des moyens permettant de rejoindre les rangs de l'Armée populaire de libération sahraouie (ALPS), et manifeste quotidiennement devant les ambassades et consulats de l'occupation marocaine en Europe".

Le ministre de la Sécurité et de la Documentation a également rappelé que l'Etat sahraoui avait de tout temps œuvré pour un règlement pacifique de la question sahraouie, conformément aux exigences de la légitimité internationale, notant que "l'arme du peuple sahraoui face à l'occupation marocaine et ses alliés réside dans la volonté de fer, la justesse de la cause et la détermination des sahraouis à recouvrer la souveraineté".

Par ailleurs, le ministre a saisi l'occasion pour exprimer "sa fierté des positions historiques de l'Algérie, pays aux principes constants à l'égard de tous les peuples opprimés". (SPS)

020/090/700