Des parlementaires allemands appellent le Maroc à cesser de nier le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination

Berlin, 21 nov 2020 (SPS) Des parlementaires allemands ont appelé, samedi, le Maroc à cesser de nier le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à "refuser le droit de la dernière colonie en Afrique de mettre fin au colonialisme".

Dans un communiqué, les députés Frank Heinrich des chrétiens-démocrates, Kirsen Tack du Parti social-démocrate, Seven Dagdlin du Parti de gauche, Katia Koyle du Parti vert et Jedi Jensen et le Parti libéral allemand, ont affirmé que l'agression militaire du Maroc "contre le mouvement pacifique de protestation des Sahraouis dans la région d'el Guerguerat est inacceptable".

Les forces d'occupation marocaines, "par leurs actions, violent le cessez-le-feu en vigueur depuis 1991 et conduisent à une escalade de la violence au Sahara occidental", ont-ils ajouté.

Le communiqué a souligné l'impératif d'une "solution pacifique au conflit qui dure depuis plus de 40 ans et qui nécessite la tenue d'un référendum tant attendu au cours duquel le peuple sahraoui décide de son sort, comme le stipulent les résolutions pertinentes des Nations Unies", ajoutant que le Maroc "ne peut pas empêcher ce référendum et continuer à refuser le droit de la dernière colonie en Afrique de mettre fin au colonialisme".

Les parlementaires allemands ont appelé le gouvernement de leur pays à "travailler au sein de l'Union européenne et du Conseil de sécurité des Nations unies et à coopérer avec l'Union africaine afin de mener une initiative diplomatique en vue d'un arrêt immédiat des combats et d'un retour à l'accord de cessez-le-feu".

Ils soulignent que si le royaume du Maroc "continue de faire obstacle au référendum sur l'avenir du Sahara occidental, comme il l'a fait au cours des 29 dernières années, l'accord commercial entre l'Union européenne et le Maroc devrait être suspendu et l'exploitation des ressources du Sahara occidental occupé devrait cesser".(SPS)

020/090/700