"Ouverture d'un consulat général de la Côte d'Ivoire à El-Ayoun occupé, un acte hostile contre la souveraineté du peuple sahraoui" (MAE)

Bir Lahlou (territoires libérés), 19 février 2020 (SPS) Le ministère des Affaires étrangères a qualifié l'ouverture d'un consulat général pour la république de la Côte d'Ivoire à El ayoun occupée yeux occupés d’"acte d'agression contre la souveraineté du peuple sahraoui".

Le ministère des Affaires étrangères a considéré "cette décision comme une atteinte à la souveraineté du peuple sahraoui et une violation flagrante des buts et principes de l'Acte constitutif de l'Union africaine", a indiqué un communiqué du ministère des AE.

La République sahraouie considère l'inauguration de la Côte d'Ivoire dans la ville occupée d'El-Ayoun, dénomme par l’occupant "un consulat général, d’ acte hostile contre la souveraineté et les droits du peuple sahraoui, et une violation flagrante des principes et objectifs de l'Acte constitutif de l'Union africaine, de la Charte des Nations Unies et de l'avis consultatif de la Cour internationale de Justice", a souligné le communiqué.

La République sahraouie condamne "fermement la Côte d'Ivoire pour cette démarche irresponsable et se réserve le droit légitime de défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale par tous les moyens légitimes garantis par le droit international et l'Acte constitutif de l'Union africaine", a conclu le communiqué.

Le président de la République, Brahim Ghali avait adressé en janvier dernier,  un message pressant  au président de la Commission de l'UA concernant l'implication de pays membres de l'UA avec l'occupant marocain pour dans les agressions contre le peuple sahraoui et sa souveraineté outre la violation flagrante de leurs engagements contenus dans les statuts et décisions de l'Union, à travers l'ouverture "de consulats" dans la partie occupée de la République sahraouie, rappelle-t-on.( SPS)

020/090/TRD