15e Congrès du Polisario: Pretoria, Luanda et Harare appellent à la décolonisation du Sahara occidental

Tifariti (Territoires sahraouis libérés), 21 déc 2019 (SPS) L’Afrique du Sud, l’Angola et le Zimbabwe ont réitéré à l’occasion du 15 congrès du Front Polisario, leurs appels à la décolonisation du Sahara occidental, renouvelant leur ferme soutien au peuple sahraoui dans sa quête de l’indépendance.

Prenant la parole samedi, le représentant du président sud-africain au Congrès, également représentant du Congrès national africain (ANC), a réaffirmé l’appui de son pays au peuple sahraoui jusqu’à l’aboutissement de sa lutte contre la colonisation.

Le représentant de l’ANC a noté que le continent africain ne sera libre qu’avec la décolonisation du Sahara occidental, dernière colonie en Afrique.

Evoquant les positions honorables de l’Afrique du Sud en faveur de la libération du continent africain, en particulier le Sahara occidental, le représentant a exhorté les Nations Unies à appliquer les résolutions affirmant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

De son côté, le représentant du Zimbabwe a réaffirmé la position ferme de son pays sur la question sahraouie, qui consiste à appuyer le droit des sahraouis jusqu’à la réalisation de leur droit à l’autodétermination.

Dans son discours aux participants au Congrès, le responsable zimbabwéen a rappelé les relations étroites entre le Zimbabwe et la République arabe sahraouie démocratique qui ne cessent de se développer depuis que son pays a reconnu la RASD.

Le Zimbabwe a lancé un appel à la communauté internationale à prendre des mesures urgentes pour mettre fin aux violations du Maroc au Sahara occidental et garantir le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Intervenant au troisième jour du Congrès qui se poursuit à Tifariti dans les territoires sahraouis libérés, la membre du Comité central du parti au pouvoir en Angola, Mme Maria Sebastiao, a insisté sur la nécessité de mettre en œuvre les résolutions de l’ONU sur la décolonisation du Sahara occidental.

Maria Sebastiao s’est félicitée de la tenue de ce congrès qui constitue, a-t-elle ajouté, une étape importante dans l’histoire de la RASD, relevant l’importance des décisions qui en découleront.

Ces décisions seront soutenues par le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), a-t-elle déclaré, tout en exprimant la disponibilité de son parti à renforcer les relations d’amitiés et de coopération avec le Front Polisario.

Le 15 ème Congrès du Front Polisario est présenté comme une importante échéance nationale pour procéder à l’évaluation de la situation au Sahara occidental et tracer une feuille de route afin de coordonner les actions de la lutte, a déclaré en substance le représentant du Front Polisario en France, Oubbi Boucheraya Elbachir.

Le Congrès sera sanctionné par l’élection d’une nouvelle direction du Front Polisario, a-t-il ajouté. (SPS)

020/090/700