Le Congrès du Front Polisario adressera un message à la France pour soutenir la paix dans la région

Tifariti (territoires sahraouis libérés), 20 déc 2019 (SPS) Le représentant du Front Polisario en France, Oubbi Boucheraya Elbachir a indiqué, vendredi, que le 15e congrès du Front adressera, à la fin de ses travaux, un message clair à la France, "principale entrave au processus de paix", pour revoir sa position vis-à-vis du conflit au Sahara Occidental et réfléchir à la paix, à la sécurité et à la stabilité dans la région, lesquelles ne sauront être réalisées sans la garantie du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.

Dans une déclaration en marge des travaux du 15e congrès du front Polisario organisé du 19 au 23 décembre courant à Tifariti, le représentant du Polisario a fait savoir que le Congrès adressera, à la fin de ses travaux, un message au président français, Emmanuel Macron, l'appelant à "revoir la position française passive qui entrave le processus de paix au Sahara Occidental, et à réfléchir sérieusement à la paix, à la sécurité et à la stabilité dans la région".

Dans ce contexte, M. Boucheraya a affirmé que " la paix et la sécurité dans la région ne sauront être réalisées sans la garantie du droit juste et inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination, à travers l'organisation d'un référendum indépendant et régulier".

Placé sous le slogan "Combat, résistance et sacrifice pour parachever la souveraineté de l'Etat sahraoui", le Congrès du Front Polisario "Chahid El-Boukhari Ahmed" se veut "une importante échéance nationale, organisée tous les quatre ans, ainsi qu'une halte qui permet de réunir tous les militants du front Polisario afin de procéder à une évaluation de la situation du Sahara Occidental et tracer une feuille de route à même d'organiser les actions et la lutte nationales", a-t-il soutenu, ajoutant que "les travaux du Congrès seront sanctionnés par l'élection d'une nouvelle direction pour l'étape à venir". (SPS)

020/090/700