Layachi réitère le soutien immuable de l'Algérie à la cause sahraouie

Tifariti (Territoires sahraouis libérés), 19 dec 2019 (SPS) Le président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), Saïd Layachi a réitéré, jeudi à Tifariti (Territoires sahraouis libérés), le soutien immuable de l'Algérie à la cause sahraouie et au combat du peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance.

Dans une déclaration à l'APS en marge du 15e Congrès populaire du Front Polisario, M. Layachi a souligné que "l'Algérie a des principes constants à l'égard du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, un principe prôné par l'ONU pour le règlement de cette question dans le cadre de ses Chartes et de décisions ainsi que l'Union africaine (UA)".

 Mettant en avant "les soutiens de la cause sahraouie dans tous les continents du Monde",  il a estimé que "les acquis réalisés sur ce plan sont une partie intégrante de la guerre diplomatique, qui est plus pertinente que les armes".

"L'adhésion du peuple sahraoui autour de son seul et légitime représentant, le Front Polisario, est un message fort adressé au monde entier", a-t-il ajouté.

Rappelant , par ailleurs, l'engagement du Front Polisario vis-à-vis de toutes les décisions onusiennes relatives à l'arrêt des hostilités, le président du CNASPS a estimé que "le temps est venu pour l'ONU d'assumer ses responsabilités", tout en réitérant le soutien de l'Algérie à tous les efforts onusiens pour une solution juste garantissant au peuple sahraoui le droit à l'autodétermination et à l'indépendance.

"Aucune solution à la question sahraouie ne peut être envisagée en dehors de la légalité internationale", a-t-il réitéré appelant à accélérer la recherche d'une solution juste à même de garantir les droits des Sahraouis à l'autodétermination et à l'indépendance.

En conclusion, M. Layachi a affirmé que "la participation du CNASPS à ce Congrès sur les territoires libérés de Tifariti est pour le Comité un honneur et une expression de sa détermination à poursuivre sa solidarité avec le peuple sahraoui jusqu'à la concrétisation de ses droits légitimes à la liberté et à l'indépendance". (SPS)

020/099/700