Le Président Ghali assiste à la cérémonie d'investiture du président du Panama

Panama, 2 juil 2019 (SPS) Le président de la République, Brahim Ghali, a assisté à la cérémonie officielle d'investiture du président élu du Panama, Laurentino Cortizo Cohen, qui succèdera à l'ancien chef d'Etat Juan Carlos Varela.

Le président de la République a pris part, lundi soir, à la cérémonie d'investiture du nouveau président panamien aux côtés de dix chefs d'Etat et de gouvernement, ainsi que des vice-présidents et des ministres, invités par le gouvernement panamien à assister à cet évènement politique national, a-t-on indiqué.

Le nouveau président panaméen a pris ses fonctions après avoir remporté l'élection du 5 mai dernier, lors d'un scrutin présidentiel, face au candidat de droite, Romulo Roux.

"Nous allons vers des jours meilleurs pour le Panama. Nous allons construire un avenir meilleur, avec effort, espérance, fierté et coeur", a déclaré à l'occasion le nouveau chef de l'Etat, issu du Parti révolutionnaire.

M. Cortizo s'est entretenu dimanche avec le président de la République, Brahim Ghali, lors d'une rencontre bilatérale au cours de laquelle il a souligné les "liens existants entre les deux pays", affirmant que "les deux peuples panamien et sahraoui, géographiquement éloignés, mais ont de très bonnes relations".

De son côté, le président de la République a exprimé ses félicitations et celles du peuple sahraoui à M. Cortizo suite à son l'élection à la tête de l'Etat, tout en réaffirmant sa volonté de continuer à renforcer les "relations excellentes avec le Panama, pays frère d’Amérique latine".

Le président Ghali a affirmé, en outre, que le Panama demeure "un exemple en matière de solidarité et d'aide aux luttes des peuples dans le monde", appelant à renforcer davantage les passerelles d'échange entre l'Afrique et l'Amérique latine".

En marge de la cérémonie d'investiture du président Laurentino Cortizo, le président de la République s'est entretenu avec des présidents et des chefs de délégations de pays d'Amérique latine et d'Europe.

Arrivé samedi dans la capitale panaméenne à l'invitation du gouvernement de ce pays, le président de la République a été accueilli à l'aéroport international de Tocumen par des représentants des autorités nationales panaméennes, où une unité de l'armée en service lui a rendu les honneurs militaires.

S'exprimant à la presse locale, le président Ghali a rappelé les relations historiques existantes entre les deux pays.

"Je suis sûr que nous développerons nos relations dans l’intérêt de nos deux peuples. Nous sommes deux peuples géographiquement éloignés, mais avec de nombreux liens et relations qui nous unissent ", a précisé M. Ghali.

Le Panama avait établi des relations diplomatiques avec la RASD le 23 juin 1978. Un fait qui donnerait à ce pays d'Amérique latine une place privilégiée dans l'histoire et la lutte du peuple sahraoui. (SPS)

020/090/TRD