Le président Zimbabwéen réitère le soutien de son pays à la lutte du peuple sahraoui et à son droit à la liberté et à l'indépendance

Hararé, 23 juin 2019 (SPS) Le président de la République de Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa a réitéré le soutien total de son pays à la lutte du peuple sahraoui et à son droit à la liberté et l'indépendance, rappelant que la position de son pays émanait de l'unité de la position des pays de la Communauté de l'Afrique australe et de l'Union africaine (UA), en faveur du parachèvement de la décolonisation du Sahara occidental.

La déclaration du président Mnangagwa est intervenue lors d'une audience qu'il a accordée au nouvel ambassadeur sahraoui pour la remise des lettres de créance.

M. Emmerson Mnangagwa, a invité à cette occasion, l'Union africaine (UA) à s'investir dans la poursuite du soutien à la cause sahraouie et à œuvrer à mettre un terme au pillage des ressources naturelles du Sahara occidental. 

 De son côté, le nouvel ambassadeur sahraoui a salué la position de soutien adoptée par la République de Zimbabwe qui est liée, a-t-il dit, par de relations diplomatiques solides avec la République sahraouie, rappelant que la cause sahraouie demeure une question de décolonisation et que le peuple sahraoui vit en exil depuis plus de 40 ans.

L'ambassadeur sahraoui avait remis une copie de ses lettres de créance au ministre zimbabwéen de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Murwira qui assure l'intérim du ministre des Affaires étrangères, Sibusiso Moyo. 

M. Murwira a réitéré, à son tour, la position de son pays en faveur de la lutte juste du peuple sahraoui.

Le nouvel ambassadeur sahraoui auprès du Zimbawe a occupé, de 2016 à 2018, le poste de directeur du département Afrique au ministère sahraoui des Affaires étrangères, et le poste de directeur du département de l'Information au sein du même ministère, de 2014 à 2016. Il à occupé aussi le poste de conseiller durant plusieurs années. (SPS)

020/090/700