Une députée du LREM reçoit la délégation sahraouie participant au Festival international de la solidarité

Paris, 26 nov 2018 (SPS)  La députée du parti de LREM de la région du Val de Marne, Mme  Gaillot Albane a reçu lundi le chargé de Relations extérieures au sein de la jeunesse sahraouie, Hamdi Omar, accompagné du membre de la ligue pour la protection des prisonniers sahraouis (LPPS), Fatou Yahya Mohamed Al-Hafedh Iaaza.

La délégation sahraouie a informé son interlocutrice des derniers développements de la question du Sahara occidental aux niveaux international et régional ainsi que des violations des droits de l'homme dans les territoires occupés depuis l'invasion marocaine et de la situation économique et sociale du peuple sahraoui dans ces territoires et au sud du Maroc.

Pour sa part le membre de l’union de la jeunesse sahraouie a passé en revue  la situation difficile des réfugiés sahraouis à la suite de la réduction de l'aide humanitaire et le rôle négatif de certains pays européens qui s'opposent à toute solution au problème du Sahara Occidental devant permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit inaliénable à l’autodétermination.

Il a également dénoncé les tentatives de certains pays européens à apporter des amendements pour conclure un accord UE-Maroc incluant les aux territoriales du Sahara occidental, en violation flagrante du droit international et des arrêts de la Cour de justice de l’UE de décembre 2016 et février 2018.

Le membre de la jeunesse sahraouie a appelé la députée française à exhorter son pays à arrêter le pillage des ressources naturelles du peuple sahraoui, afin de permettre à ce peuple d’exercer son droit à l'autodétermination conformément aux résolutions du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Quant à la membre la LPPS, elle a évoqué la situation des prisonniers politiques sahraouis qui s’aggrave de jour au jour en raison des grèves de la faim qu’ils mènent à l’intérieur des prisons en protestation aux mauvais traitements et à la torture qu’ils subissent de la part des géoliers.

Elle a enfin appelé à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis, notamment  ceux de Gdeim Izik.

Ont pris part à cette réunion, Claude Mangin Asfari, épouse du prisonnier politique sahraoui, Naama Asfari,  Jacqueline Fontaine membre de l'association de solidarité avec le peuple sahraoui et Haiba el Mah, ex prisonnier politique membre de l’association de la communauté sahraouis en France. (SPS)

020/090/TRD