La CONASADH condamne le report du procès du groupe d'étudiants sahraouis

Bir Lahlou (Territoires sahraouis libérés), 14 fév 2018 (SPS) La Commission nationale sahraouie pour les droits de l'homme (CONASADH) a condamné fermement la détention de 15 étudiants sahraouis par le Maroc et le report de leur procès pour la troisième fois successif pour mars prochain.

La CONASADH a dénoncé le report injustifié et la détention arbitraire et injuste du groupe étudiant sahraoui, condamnant la répression et les mesures arbitraires perpétré à leur encontre par l'administration pénitentiaire marocaine à Marrakech.

Elle a également exprimé sa solidarité absolue avec tous les prisonniers politiques sahraouis et leurs familles qui souffrent des pratiques méprisables du Maroc qui sont contraires à toutes les normes et conventions internationales, appelant à leur libération immédiate et inconditionnelle.

La CONSADH a lancé un appel à toutes les forces éprises de justice et de paix, aux médias et aux personnalités pour faire pression sur le Maroc afin qu'il libère tous les prisonniers politiques sahraouis qui croupissent dans les prisons marocaines.

La Commission sahraouie a vivement salué l'unité des étudiants sahraouis et leur défi aux autorités coloniales marocaines ainsi que le soutien des familles sahraouies, des militants solidaires et défenseurs des droits humains qui se sont déplacé pour rendre visite au groupe d'étudiants sahraoui  en prison à Marrakech. (SPS)

020/090/TRD