"L'ONU doit imposer le respect des résolutions quant à l'organisation d'un référendum pour l'autodétermination du peuple sahraoui"

Chahid El-Hafedh (Camps des réfugiés sahraouis), 12 jan 2018 (SPS) Les participants à la Conférence internationale de solidarité avec le peuple sahraoui, ont appelé l’Organisation des Nations unies (ONU) et le conseil de Sécurité au respect des résolutions onusiennes, des droits de l’Homme et de l’organisation d’un référendum qui garantit le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Les intervenants ont été unanimes, lors de cette conférence qui se tient du 11 au 13 janvier en cours, à affirmer la nécessité d’unifier les points de vue autour du programme d’action au cours de l’année 2018, et ce, en vue de concrétiser les objectifs tracés en faveur de la cause sahraouie juste.

Le président de la Coordination européenne de solidarité avec le peuple sahraoui, Pierre Galand a indiqué : "Nous ne relâcherons pas nos efforts tant que le peuple sahraoui est privé de ses droits, tant que ses richesses naturelles sont pillées et ses libertés sont violées ".

Pour sa part, le président de la commission des Affaires étrangères au parlement algérien, Abdelhamid Si Affif, a affirmé que  "cette conférence internationale intervient dans une conjoncture cruciale et devrait donner une nouvelle et forte impulsion à la cause sahraouie, en incitant les  gouvernements du monde ainsi que l’ONU à assumer leurs responsabilités".

Lors de la conférence, M. Si Affif a indiqué qu'"il est devenu nécessaire, voire même, très important à ce que le discours du Mouvement de solidarité internationale avec le peuple sahraoui soit unifié".

Il a, en outre, ajouté que la priorité est "d’adopter une stratégie de communication efficace à travers les espaces qui nous sont accessibles, ainsi qu’à travers les médias, en tant que parlementaires ou défenseurs des droits de l’Homme".

Le Premier ministre Abdelkader Omar a salué, lors de sa supervision des travaux de la Conférence internationale de solidarité avec le peuple sahraoui, les sacrifices et les efforts du mouvement de solidarité internationale avec le peuple sahraoui, en dépit des pressions subies.

La délégation algérienne participante, qui comprend un nombre de parlementaires ainsi que le président du comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui, Said El-Ayachi, est conduite par le président de la commission des Affaires étrangères, de la coopération et de la communauté à l`étranger à l’APN, Abdelhamid Si Affif. (SPS)

020/090/700