IV Commission: Le Nigeria exige la date du référendum d'autodétermination au Sahara occidental

New York, 08 oct 2017 (SPS) L'ambassadeur de la République du Nigeria aux Nations Unies, Hussein Abdullahi, a demandé lors de son intervention devant  la commission de la décolonisation de l'ONU, de fixer "une date pour la tenue du référendum d’autodétermination pour le peuple sahraoui, qui doit figurer parmi les priorités de l'agenda de l'ONU".

"Le Sahara occidental demeure un territoire non autonome depuis plus de 40 ans lorsque la Cour internationale de Justice a rendu son avis consultatif", a déclaré le diplomate nigérian, qui a déclaré que "malheureusement, les négociations n'ont pas permis d’enregistrer de progrès significatifs depuis la Résolution de l'Assemblée générale 34/37 en 1979".

"L'intensification des négociations pour résoudre le conflit permettrait d'atténuer les sources potentielles de conflit au Maghreb", a estimé le diplomate nigérian, réitérant la demande de l'Union africaine à l'ONU de définir une date pour le référendum d'autodétermination au Sahara occidental".

"Une collaboration de haut niveau entre l'ONU et l'UA reste cruciale et, surtout, la réflexion sur l'impact négatif de l'échec du conflit du Sahara occidental sur la stabilité régionale", a déclaré l'Ambassadeur Hussein Abdullahi, exprimant le soutien de son pays à la "solution politique" du conflit.

Le mandat la MINURSO comme l’indique son nom, à savoir , la mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental, a-t-il rappelé, soulignant que l'échec de cette mission reflète la négligence d'un droit fondamental: le droit du peuple du Sahara occidental de décider de son avenir. (SPS)

020/090/TRD