Le Front exprime sa volonté de faciliter le travail du nouvel envoyé personnel du SG de l’Onu au Sahara occidental

Paris, 06 juin 2017 (SPS) Le représentant du Front Polisario en France, Ubbi Bouchraya a relevé mardi, dans une déclaration à la Radio Monte Carlo et radio France Internationale, "la volonté du front Polisario et ses sérieuses intentions en vue de faciliter le travail du nouvel envoyé personnel  du secrétaire général de l'ONU au Sahara occidental, Horst Köhler" en vue de trouver une solution juste et durable devant garantir le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Le diplomate sahraoui a déclaré que l'expérience et la réputation de M. Horst Köhler le placent  dans une position confortable pour la relance des négociations entre les parties au conflit, le front Polisario et le Maroc, bloquées depuis 2012.

Le front Polisario avait  donné son accord pour la nomination du nouvel envoyé personnel, dès l’annonce du SG de l’ONU de l’ONU pour sa proposition, alors que le Maroc a pris du retard pour donner son accord, ce qui amené l’organisation internationale à nommer officiellement le nouvel envoyé personnel,a-t-il estimé.

Dans sa résolution 2351 d’avril dernier, le Conseil de sécurité a appelé à la reprise des négociations avec une nouvelle dynamique et un nouvel esprit, afin de garantir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à rechercher des mécanismes devant garantir la protection des droits de l’homme des Sahraouis et leurs ressources naturelles. (SPS)

020/090/TRD