Le Gouvernement sahraoui dénonce "la politique de chantage et de menaces" marocaine envers l'UE

Chahid ElHafed (Camps de réfugiés sahraouis), 20 fev 2017 (SPS) Le Gouvernement sahraoui a dénoncé lundi "la politique de menace et de chantage" exercée par le Maroc sur l'UE, pour ses positions juridiques vis-à-vis du conflit du Sahara occidental.

Le Gouvernement sahraoui a affirmé dimanche, dans un communiqué publié par le ministère de la Communication sahraoui, que le Maroc utilisait l'immigration clandestine comme carte de chantage", indiquant qu'"à chaque fois le Maroc subit une pression politique ou économique, il recourt à ces méthodes notamment à l'égard de l'Espagne pour lui faire omettre ses responsabilités historiques envers le peuple sahraoui et son droit à la liberté et à l'indépendance".

"L'Union Européenne ne permettra pas que ses institutions judiciaires subissent une quelconque forme de chantage", a indiqué le Gouvernement sahraoui.

"Ces actes s'inscrivent dans le cadre d'une politique marocaine qui menace la sécurité et la stabilité de la région faisant de la drogue, de l'immigration clandestine et du crime organisé des outils de chantage", ajoute le communiqué. (SPS)

020/090/TRD 201700 FEV 017 SPS