Sahara Occidental: l’UA réitère sa position et appelle le Conseil de sécurité à agir en urgence

Rome, 20 jan 2017 (SPS) L'envoyé spécial de la présidente de la commission de l'Union africaine (UA) M. Alma Tadissi a affirmé dans son intervention à la conférence internationale de soutien au peuple sahraoui à Rome, la position indéfectible de l'Union africaine (UA) à l'égard de la question sahraouie.

Lors de cette rencontre organisée lundi au siège du parlement italien sur le thème "Peuple sahraoui: quelles perspectives?", M. Alma Tadissi a dénoncé les tergiversations de la communauté internationale qui hésite à prendre une décision claire et franche à l'égard de la question sahraouie conformément aux lois et chartes internationales". Il a cité les vaines recommandations issues du Conseil de sécurité et de l'Assemblée générale des Nations unies depuis le début du conflit et qui soulignent le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.

Le représentant de l'UA a appelé le conseil de sécurité à agir pour imposer le respect des droits de l'Homme dans la région, affirmant que "le monde dans lequel nous vivons n'est pas assez juste pour forcer le Maroc à respecter ses engagements internationaux ce qui lui permet de poursuivre ses violations à l'égard de la légalité internationale et des droits de l'Homme.

Des ambassadeurs et représentants de missions diplomatiques à Rome ont souligné dans leurs interventions le soutien de leurs pays au peuple sahraoui dans son droit à l'autodétermination, dont l'Afrique du sud, le Nigeria, Angola, l'Equateur et le Venezuela.

Cette rencontre a été l'occasion d'adresser un message urgent au conseil de sécurité et au monde entier sur la nécessité absolue de respecter la légalité internationale.(SPS)

020/090/700 201800 JAN 017 SPS