Uruguay et Venezuela appellent le CS à tenir une réunion sur la situation à El Guergarat (Sahara occidental)

New York, 28 sept 2016 (SPS) L’Uruguay et le Venezuela ont appelé le Conseil de sécurité à la tenue d’une réunion jeudi, pour débattre la situation dans la région d'El Gargarat suite à la récente violation marocaine de l'accord du cessez-le feu, signé entre les deux parties au conflit, le Front Polisario et le Maroc en 1991 sous les auspices de l’ONU.

Le Front Polisario a averti à plusieurs reprises, des conséquences graves de cette violation du cessez-le-feu sur la paix et la stabilité dans la région et a  demandé aux Nations Unies d'assumer ses responsabilités pour arrêter cette violation flagrante du cessez-le-feu , ainsi qu’à prendre les mesures nécessaires pour assurer le plein respect de cet accord convenu par les deux parties.

Par ailleurs, le porte-parole adjoint du Secrétaire général de l'ONU Farhan Hag a démenti mardi les déclarations du ministre marocain des Affaires étrangères à New York, selon lesquelles "les membres de la mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO) expulsés par le Maroc en mars dernier auraient repris leurs pleines fonctions au Sahara Occidental".

Selon Farhan Hag "tous les membres de la composante civile de la MINURSO n'ont pas été entièrement restaurés dans leurs fonctions", ajoutant qu’en juillet dernier, seulement un premier groupe de 25 membres du personnel est retourné au Sahara occidental, alors que les Nations Unies poursuivent leurs efforts pour le retour de la MINURSO dans ses pleines fonctions. (SPS)

020/090/TRD 282210 SEPT 016 SPS