Les forces de répression marocaines répriment une manifestation pacifique dans la ville de Guelmim

Guelmim (Sud du Maroc), 08 mai 2016 (SPS) Les forces de répression marocaines ont intervenu brutalement contre une manifestation pacifique réclamant l’ouverture d’une enquête indépendante sur les circonstances de l’assassinat du militant sahraoui Ibrahim Seika.
 
La manifestation a été organisée à l’appel du collectif des diplômes chômeurs  sahraouis dans la ville de Guelmim pour condamner l’assassinat par les autorités marocaines du militant sahraoui Ibrahim Seika, réclamer l’ouverture d’une enquête sur ses circonstances et la traduction des responsables devant la justice, ainsi que pour exprimer leur solidarité avec la famille de la  victime.
 
L’intervention brutale a laissé plusieurs blessés parmi les manifestants qui ont été transférés à l’hôpital dont la sœur du martyr Seika.

Pour rappel, la ville de Guelmim se trouve depuis l’assassinat du jeune sahraoui sous un état de siège, afin d’empêcher toute manifestation pacifique dénonçant ce crime inhumain. (SPS)

 

090/093/TRAD